Voire détonnant.......

Source: Externe

 

Une mère meurt. Elle laisse derrière elle deux petits garçons et leur père terrassés par le chagrin. Un soir, on frappe à la porte de leur appartement londonien. Surgit alors un étrange personnage : un corbeau, doué non seulement de parole mais d’une verve enfiévrée, d’un aplomb surprenant et d’un sens de l’humour ravageur. Qu’il soit chimère ou bien réel, cet oiseau de malheur s’est donné une mission auprès des trois âmes en péril. Il sera leur confident, baby-sitter, analyste, compagnon de jeu et d’écriture, l’ange gardien et le pitre de service — et il les accompagnera jusqu’à ce que la blessure de la perte, à défaut de se refermer, guérisse assez pour que la soif de vivre reprenne le dessus. (éditeur)

 

Je n'ai jamais lu un roman de ce style, j'ai failli abandonner tellement j'étais désarconnée mais après impossible de l'abandonner.

Très original,une exploration peu banale autant qu'étrange du deuil.

Par contre un peu plus de culture anglo-saxaonne aurait été utile pour profiter au maximum de ce petit livre

A pire!, j'ai voulu dire LIRE, et je vous y encourage!!