Source: Externe

 

 

Si nous étions en Iran, cette salle d’attente d’hôpital ressemblerait à un caravansérail, songe Kimiâ. Un joyeux foutoir où s’enchaîneraient bavardages, confidences et anecdotes en cascade. Née à Téhéran, exilée à Paris depuis ses dix ans, Kimiâ a toujours essayé de tenir à distance son pays, sa culture, sa famille. Mais les djinns échappés du passé la rattrapent pour faire défiler l’étourdissant diaporama de l’histoire des Sadr sur trois générations: les tribulations des ancêtres, une décennie de révolution politique, les chemins de traverse de l’adolescence, l’ivresse du rock, le sourire voyou d’une bassiste blonde…( éditeur)
Une fresque flamboyante sur la mémoire et l’identité; un grand roman sur l’Iran d’hier et la France d’aujourd’hui

Désorientant; Déstabilisant; Dépaysant

Source: Externe

Un livre à l'image de ces miniatures persanes où on se perd mais où l'on trouve toujours une image nouvelle.

Le début est un peu difficile car, qui comme moi ne connaît la Perse que superficiellement est un peu perdu, mais après on se prend à cette lecture à multiples tiroirs, on recherche des liens pour comprendre ce pays riche.

En plus l'intrigue romanesque & autobiographique est bien menée.

Une lecture jubilatoire.