Source: Externe

 

Dans une véranda cousue de courants d’air, en retrait d’un village sans électricité, s’organise la vie de Matthias et d’un homme accidenté qui lui a été confié juste avant l’hiver. Telle a été l’entente : le vieil homme assurera la rémission du plus jeune en échange de bois de chauffage, de vivres et, surtout, d’une place dans le convoi qui partira pour la ville au printemps.

Les centimètres de neige s’accumulent et chaque journée apporte son lot de défis. Près du poêle à bois, les deux individus tissent laborieusement leur complicité au gré des conversations et des visites de Joseph, Jonas, Jean, Jude, José et de la belle Maria. Les rumeurs du village pénètrent dans les méandres du décor, l’hiver pèse, la tension est palpable. Tiendront-ils le coup ? (éditeur)

 

J'ai lu ce livre dans le cadre du prix France-Québec

Beaucoup de mal à commencer, le style ?? L'histoire ??le froid ???

Mais après je l'ai terminé en une journée & une nuit!!

 

C'est un huis clos oppressant dans la neige,sans électricité. L'écriture est brève, sèche.

Les personnages sont **brut de brut* & attachants. La relation entre les deux principaux protagonistes est forte emprunte de dépendance & ambivalente

 

Un bon roman étrange plein de chaleur humaine