André Bourcier, à Georges Bourcier qui lui s'est engagé après la mort de son frère et est revenu de Verdun avec la vie chevillée au corps. Il est décédé quelques jours après le 11 novembre en 1987.

 <<   Le Sergent Bourcier du 60RIT veillait avec ses hommes, au moment de sa mort, dans la nuit du 14 au 15 juillet, à la sécurité d’autres soldat creusant des tranchées ou des abris. Il a été alors atteint par des tirs  ennemis  >>

 En cherchant un peu plus, je découvre que c'est à Versailles qu'il avait fait son école Normale, avenue de Lesseps  qui doit être le lycée J Ferry maintenant, il avait 20 ans & 4 mois

Lors de son appel sous les drapeaux il était instituteur-adjoint à Livry-Gargan (93)

Source: Externe

 


 30 
BOURCIER André Albert
Sergent - 60e R.I.T. 
+ 15/07/1915 Parroy 54 La Tuilerie, au nord de la forêt de Parroy
1914-1918 95 - Saint-Martin-du-Tertre - Monument aux Morts
 
  78 - Versailles - Plaque commémorative 1914-1918 des instituteurs de Seine-et-Oise morts pour la France
 
  75 - Paris 05 - Hebdomadaires 1914-1918 Le Journal des Instituteurs - Edition E. Orlhac, 1 rue Dante 75005 Paris
 
  78 - Versailles - Plaque Commémorative 14-18 lycée Jules Ferry
 
  78 - Versailles - Livre d'Or des instituteurs

Source: Externe

St Martin du Tertre ( Val d'Oise)

Mes petits enfants,lors d'une visite au cimetière, étaient très étonnés que sur la tombe de l'oncle André, il soit écrit << tué par l'ennemi >> à coté de son âge! Il avait 23 ans, sortait de l'école Normale & était fiancé à Fernande que j'ai toujours considéré comme ma tante

A chaque fois ils aiment aller voir le monument aux morts, les cours d'histoire de leurs enseignants y prennent sens.

 

Source: Externe

à St Martin du Tertre