Source: Externe

 

C'est avec beaucoup d'émotion que j'ai regardé l'hommage à Simone Veil au Panthéon.

 

Des souvenirs souvent difficiles sont remontés à ma mémoire.

 

Comme cette jeune femme qui à la suite d'un avortement avec du persil a fait une septicémie à perfringens, entre la vie & la mort à une époque où la réanimation n'existait quasiment pas. Et si elle est restée en vie c'est stérile car sans utérus!

Comme les annotations sur les dossiers lorsque je travaillais en maternité : FCS ou FCP.....Fausse couche provoquée , avec toutes les réflexions qui s'en suivaient!

Comme cette visite à la Petite Roquette lorsque j 'étais stagiaire en service social, je n'étais allée avec l'encdrante que dans les locaux administratives, mais plus de 5 ans après j'en vois tous les détails, Madame Veil a beaucoup oeuvré pour les femmes incarcérées.

C'est aussi ma visite à Auschwitz-Birkenau il y a exactement 5 ans 

 

Et puis c'est aussi la visite qu'elle est venue effectuer dans le service d'onco-pédiatrie où j'étais cadre, le lendemain d'une ***visite VIP***; j'ai accompagné Simone Veil très attentive aux enfants, à leurs parents mais aussi à tous les soignants

 

Et Simone Veil c'est aussi l'instigatrice de la prime spécifique que j'avais tous les mois sur ma fiche de paie, n'ayant pu revalorisé les salaires, elle avait fait octroyé une prime mensuelle ........

 

Mais c'est aussi cette guide yougoslave (croate) qui a entonné Le temps des cerises à l'été 1979, pour elle c'était sa façon de nous prévenir qu'un(e) français(e) était élu au Parlement européen et en plus elle connaissait Simone Veil.

 

Source: Externe

 

Merci Madame & que votre héritage soit toujours présent pour tous les européens