22 mars 2017

Tempête sous les mots

    Tempête de Le Clezio   Ce sont deux histoires sobres, concises et violentes dans le style dépouillé de Le Clezio.    Sa précision des mots nous entraine dans le dédale de sentiments des protagonistes.   Un livre dur, sensible qui ne nous laisse pas insensible 
Posté par MartineR à 08:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

19 janvier 2017

Impossible de voyager avec une BD

    Ayant offert à mes petits enfants le jeu de société << le tour du monde en 80 jours >> j'ai vu la parution du livre mythique de Jules Verneen BD, des difficultés pour le trouver près de chez moi, mais enfin hier je l'ai eu et là: DECEPTION, je n'ai pas retrouvé le roman du moins comme je l'ai lu il y a très très longtemps, il faut dire que j'avais vu le film en kinopanorama.    Around the World In 80 Days (1956) Official Trailer - Cantinflas, Jules Verne Movie HD Passepartout n'est en... [Lire la suite]
Posté par MartineR à 16:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
28 novembre 2016

Du milieu interlope des années 40/50 au prix Nobel

  Pedigree: Généalogie, origine d'un animal domestique (chien, cheval, etc.). Document sur lequel est consignée la généalogie d'un animal. (Larousse)     Je n'ai jamais beaucoup accroché à la lecture de Patrick Modiano; le personnage lors que je l'entends en interview me semble si énigmatique, distant, triste que je pensais en découvrir plus en lisant ce livre; un pedigree, c'est donc qu'il croit descendre d'une lignée de chiens ............ <<  Qu'on me pardonne tous ces noms et d'autres qui... [Lire la suite]
Posté par MartineR à 08:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
23 juillet 2016

Exploration des moeurs amoureuses en Cotentin

    Tout commence avec l’innocente Marie Granville, servante d’une riche ferme du Cotentin. L’admirable portrait de cette ingénue ouvre un roman gigogne qui se déploie de chapitre en chapitre. C’est ainsi qu’on découvre les Vuillard et les Lamaury, le procureur Darban, l’avocat Laribière et ses réceptions tristes sous l’Occupation. Au gré des folies de l’adolescence, du jeu sans fin des fiançailles, des petits et grands désastres du mariage bourgeois, on ressort bouleversé par les figures de femmes qui habitent ce roman... [Lire la suite]
Posté par MartineR à 20:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
05 juin 2016

De la Corée du Nord aux faubourgs de Londres

  Dans le cadre d'un groupe de lecture à la bibliothèque, j'ai découvert un auteur coréen Hwang Sok-yong,livre que je n'aurai sûrement pas choisi spontanément mais que je ne regrette pas du tout       Princesse Bari conte l'histoire d'une jeune fille, frêle et courageuse, qui fuit la Corée du Nord à la fin des années 1990, se réfugie un moment en Chine avant de traverser l'océan à fond de cale d'un cargo et de débarquer dans un Londres clandestin où se côtoient toutes les langues et religions. A... [Lire la suite]
Posté par MartineR à 10:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
04 mai 2016

Vraiment délirant!

    Dire que j'ai aimé ce petit roman, c'est faux, j'ai adoré!!     Elle aussi (comme je me la représente)fait partie du roman. Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur «Mr. Bojangles» de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis. Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible et extravagant. C’est elle qui a adopté le quatrième membre de la famille,... [Lire la suite]
Posté par MartineR à 16:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

01 février 2016

Aux sources des généalogies!!

      Venue au Mauduit, petit village de Franche-Comté, au motif officiel d’obtenir de la mairie l’autorisation, pour ses étudiants en sociologie, de consulter les archives communales de cette si banale petite bourgade française, la narratrice, hantée par la sombre énigme de son propre passé familial, ignore qu’elle va y faire une rencontre décisive en la personne de Lottie, solide et intimidante nonagénaire, désormais seule occupante de la vaste demeure des Ardenne, construction aussi baroque qu’extravagante... [Lire la suite]
Posté par MartineR à 09:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
27 décembre 2015

Danse avec les ombres

    En ce matin de janvier, la jeune Lucine arrive de Jacmel à Port-au-Prince pour y annoncer un décès. Très vite, dans cette ville où elle a connu les heures glorieuses et sombres des manifestations étudiantes quelques années plus tôt, elle sait qu’elle ne partira plus, qu’elle est revenue construire ici l’avenir qui l’attendait.Hébergée dans une ancienne maison close, elle fait la connaissance d’un groupe d’amis qui se réunit chaque semaine pour de longues parties de dominos. Dans la cour sous les arbres, dans la... [Lire la suite]
Posté par MartineR à 13:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
14 juin 2015

Un bijou

    J'ai découvert récemment cette auteure, voiçi Rêves oubliés, un livre qui est un vrai bonheur à lire malgré le sujet difficile: l'exil.   << être ensemble, c’est tout ce qui compte >> Quand il arrive à Irún où il espère rejoindre sa famille, Aïta trouve la maison vide. Le gâteau de riz abandonné révèle un départ précipité. En ce mois d’août 1936, le Pays basque espagnol risque de tomber entre les mains des franquistes. Aïta sait que ses beaux-frères sont des activistes.Informé par une voisine, il... [Lire la suite]
Posté par MartineR à 08:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
11 juin 2015

De Berlin au sud de la France

    Depuis longtemps ,j'avais réservé ce livre à la BM, je viens de le lire, mais je suis déçue: l'écriture me parait norme malgré un essai de style..Par contre la découverte de Charlotte Salomon, cette jeune femme hantée:  & habitée par la Mort & tous les nombreux morts de sa lignée maternelle, est très intéressante.   Je n'ai pas compris(mais y a-t-il à comprendre) la fascination quasi-morbide de David Foekinos pour suivre Charlotte pas-à-pas dans tous ses lieux de vie, sauf le dernier,l'ultime... [Lire la suite]
Posté par MartineR à 20:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :