Pour toutes les aiguilles

25 juin 2017

Toutes simples

 

Plaisir du marché le samedi matin.

DSCN1954[1]

DSCN1955[1]

Posté par MartineR à 10:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

21 juin 2017

Été & canicule mais en France

 

DSCN1953[1]

 

**Ventilateur** manuel 

P4140329

 

 

Mali ( BKO )

P3250224

 

Sénégal

Posté par MartineR à 21:32 - Commentaires [5] - Permalien [#]
20 juin 2017

Bouquet du marché

DSCN1942[1]

 

 

Oeillets de poète & saponaire

DSCN1939[1]

 

 

 

DSCN1940[1]

Posté par MartineR à 08:50 - Commentaires [3] - Permalien [#]
18 juin 2017

Fin de printemps au balcon

 

DSCN1946[1]

 

 

Les fuschias s'épanouissent!

DSCN1951[1]

 

 

 

DSCN1949[1]

 

 

Par contre, plus paradoxale, un cyclamen que j'ai remis en terre après sa floraison cet hiver se couvre de fleurs..

DSCN1938[1]

 

 

Les boutures de pervenche de mars sont aussi en fleur ??

DSCN1937[1]

Posté par MartineR à 11:50 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
14 juin 2017

Nous avons assisté à un concert inédit............

 

A la fondation Aragon/Elsa Triolet à St Arnoult en Yvelines

 

DSCN1934[1]

 

 

Oui, un concert de grenouilles en plein après midi.

 

DSCN1931[1]

 

 

Nous étions en train de déguster un délicieux thé (thé des philosophes chinois pour moi!)lorsqu'une première grenouille s'est mise à croasser, d'autres lui ont répondu; dans le bassin j'en ai compté sept

DSCN1935[1]

 

 

En Avril c'étaient les nénuphars; en ce moment les iris sont en train de faner.

DSCN1920[1]

 

Il faut continuer par la promenade des sculptures

DSCN1921[1]

 

Au dessus de la rivière: la Remarde

DSCN1923[1]

 

 

 

DSCN1924[1]

 

 

 

DSCN1926[1]

 

 

 

DSCN1928[1]

 

 

 

DSCN1930[1]

Posté par MartineR à 08:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 juin 2017

Salade très spéciale...................

 

Source: Externe

Salade électorale : du quinoa pour Les insoumis , du Rose pour le PS, du vert pour EELV, pas d'orange du Modem car je ne sais pas d'où proviennent les fonds; des herbes du balcon.

Posté par MartineR à 14:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
10 juin 2017

Le premier du prix............

 

Source: Externe

 

La bibliothèque de ma ville participe au prix littéraire France-Québec,j'ai donc décidé de découvrir les trois auteurs proposés. 

 

Source: Externe

Premièr livre disponible à la lecture: un coup de coeur

 

Source: Externe

 

Trois personnages: un jeune boulanger malouin qui n’a d’arabe que le nom, une assistante juridique fuyant sa mère hystérique et un policier mis à la retraite malgré lui, réunis par une histoire improbable – comme la vie nous en réserve parfois. En filigrane pointent une série de questionnements sur l’identité et la responsabilité individuelle dans un monde de plus en plus polaris (éditeur)

 

Trois personnages aux antipodes vont nous dérouler l'intrigue très bien menée de ce roman se passant entre la Bretagne, le Québec (à Cap-Santé) et aussi le Maroc.

Le style est précis, fluide, tout en impressions & ressentis.

L'intérêt est dans la psychologie des trois personnages principaux.

 

Source: Externe

 

Posté par MartineR à 08:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
05 juin 2017

D comme..............

 

Source: Externe

 

 

Si nous étions en Iran, cette salle d’attente d’hôpital ressemblerait à un caravansérail, songe Kimiâ. Un joyeux foutoir où s’enchaîneraient bavardages, confidences et anecdotes en cascade. Née à Téhéran, exilée à Paris depuis ses dix ans, Kimiâ a toujours essayé de tenir à distance son pays, sa culture, sa famille. Mais les djinns échappés du passé la rattrapent pour faire défiler l’étourdissant diaporama de l’histoire des Sadr sur trois générations: les tribulations des ancêtres, une décennie de révolution politique, les chemins de traverse de l’adolescence, l’ivresse du rock, le sourire voyou d’une bassiste blonde…( éditeur)
Une fresque flamboyante sur la mémoire et l’identité; un grand roman sur l’Iran d’hier et la France d’aujourd’hui

Désorientant; Déstabilisant; Dépaysant

Source: Externe

Un livre à l'image de ces miniatures persanes où on se perd mais où l'on trouve toujours une image nouvelle.

Le début est un peu difficile car, qui comme moi ne connaît la Perse que superficiellement est un peu perdu, mais après on se prend à cette lecture à multiples tiroirs, on recherche des liens pour comprendre ce pays riche.

En plus l'intrigue romanesque & autobiographique est bien menée.

Une lecture jubilatoire.

Posté par MartineR à 10:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
01 juin 2017

Suspension de balcon

DSCN1912[1]

Posté par MartineR à 08:41 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
31 mai 2017

Broderie d'un autre siècle

 

DSCN1913[1]

 

Sets de table brodés dans les années 70 sur du lin

Modèle de Modes & Travaux

DSCN1914[1]

Posté par MartineR à 07:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
30 mai 2017

Merci

 

DSCN1908[1]

 

Pour mon anniversaire dans les coloris que je préfère..

DSCN1910[1]

 

 

DSCN1909[1]

Posté par MartineR à 13:37 - Commentaires [6] - Permalien [#]
28 mai 2017

Expliquer pour lutter

 

Source: Externe

 

Tous les jours, en Europe, en AFrique, au Levant & partout dans le monde le terrorisme fait son oeuvre de mort.

Dans cet essai Tahar Ben Jelloun n'est pas le romancier connu mais plutôt le sociologue & philosophe ;il nous donne, sous un aspect très pédagogique, les origines & ressorts de cette idéologie mortifère.

Avec sa double culture il essaie d'expliquer le plus objectivement ce que beaucoup nomme folie religieuse.

 

C'est assez complet & l'ouverture vers d'autres lectures.

 

 

 

Posté par MartineR à 08:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
21 mai 2017

Faire son choix ............

 

 

Mais attention, ce sera difficile, très difficile.

DSCN1883[1]

 

 

 

DSCN1884[1]

 

 

DSCN1886[1]

 

 

 

DSCN1887[1]

 

 

 

DSCN1890[1]

 

 

 

DSCN1891[1]

 

 

Tourner la tête

DSCN1892[1]

DSCN1893[1]

 

 

 

DSCN1894[1]

 

 

DSCN1895[1]

 

Des géraniums odorants à de multiples senteurs plus originales les unes que les autres.

DSCN1896[1]

 

 

 

DSCN1897[1]

 

 

 

DSCN1898[1]

 

 

Beaucoup de nouvelles variétés

DSCN1900[1]

 

Et encore je ne vous ai pas photographié ni les légumes ni les aromatiques.......ni les plantes en pot!

 

Cet horticulteur (Dubois) est à Olivet avec des prix défiants toutes les jardineries.

Posté par MartineR à 11:56 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
20 mai 2017

Coexistence de roses

 

 

DSCN1901[1]

 

Ciboulette, mignardises,sedum à la cuisine. 

Posté par MartineR à 08:35 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
19 mai 2017

Pas secret du tout

IMG_20170517_120801[1]

 

Paris 13°

Posté par MartineR à 10:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 mai 2017

Au parfum délicat

 

DSCN1879[1]

 

 Très légèrement odorante mais si belle!

DSCN1882[1]

Posté par MartineR à 08:54 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
15 mai 2017

Localement

 

DSCN1877[1]

 

 

Quand les légumes sont produits localement & vendus sur le marché, toute la saveur est là.

 

Un délice avec seulement une vinaigrette.

Posté par MartineR à 08:03 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
09 mai 2017

Vert & rose

 

 

DSCN1876[1]

 

 

Sur le rebord de ma fenêtre de cuisine

DSCN1873[1]

 

Une des fines herbes que je péfère, des recettes içi

Posté par MartineR à 12:34 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
08 mai 2017

Campagne anglaise au début du XX°

 

Source: Externe

 

Petit roman pris au hasard sur le tourniquet de la BM, mais belle découverte d'un auteur pour moi inconnu

 

C'était le 30 mars. Un dimanche. Un jour que l'on appelait le dimanche des mères. » C'était un jour de début de printemps éclaboussé d'une lumière digne du mois de juin. Et malgré toute cette clarté, ce ciel bleu vif, cette tiédeur inattendue de l'air, un jour empreint de mélancolie : nous sommes en 1924, et ces mères que l'on fête n'en finissent pas de porter le deuil des fils que la guerre leur a enlevés. Ce n'est a priori pas le problème de Jane. Elle a 23 ans, elle est orpheline, et contrairement aux autres domestiques auxquels leurs maîtres ont donné congé pour l'occasion, elle n'a donc pas de mère auprès de laquelle se rendre et passer la journée. Une parenthèse de quelques heures de pleine liberté s'ouvre ainsi devant elle. Elle aurait pu rester lire au jardin — par exemple Joseph Conrad, qu'elle vient de découvrir — ou parcourir la campagne du Berk­shire à bicyclette. Au lieu de cela, c'est son amant qu'elle rejoint en secret — il s'appelle Paul, c'est un jeune homme de bonne famille, à la veille d'épouser une jeune fille de son milieu et de mettre fin à la relation clandestine qu'il entretient avec Jane depuis sept ans. Les choses seront accomplies. Jane et Paul feront l'amour pour la première et dernière fois dans la chambre du garçon. Après quoi lui s'en ira rejoindre sa fiancée, laissant Jane seule dans la maison vide... (éditeur)

Un petit roman plein de sensualité, de pudeur, 

On est plongé dans cette aristocratie d'après la guerre de 14 en Angleterre; mais on sent la fin d'une époque.

 

Des personnages attachants que l'auteur fait vivre en quelques phrases.

 

 

 

Posté par MartineR à 08:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
07 mai 2017

A voté

Source: Externe

 

Et le bulletin puant est parti à la poubelle!!

Posté par MartineR à 14:24 - - Commentaires [8] - Permalien [#]