Pour toutes les aiguilles

21 juin 2016

Gilet à vagues

 

J'avais acheté ce joli fil l'été dernier, mais plus du tout envie de me tricoter un gilet avec; ma grande petite fille va en bénéficier.

Fil Belle de Drops, modèle Garnstudio, boutons/fleur de différentes couleurs en nacre de ma réserve.

 

 

DSCN9716[1]

 

Le point est très facile mais fastidieux

DSCN9717[1]

 

Posté par MartineR à 11:55 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 juin 2016

Nous en sommes ressortis lavés mais pas essorés

 

Visite du patrimoine local:les multiples lavoirs dourdannais au bord de l'Orge.

 

DSCN9705[1]

 

 

DSCN9706[1]

 

 

DSCN9707[1]

 

 

DSCN9708[1]

 

 

DSCN9707[2]

 

 

 

 

 

DSCN9709[1]

 

Les visites de l'Office du tourisme sont toujours aussi intéressantes car Caroline a une documentation photographique du fonds du château afin de restituer chaque endroit dans le temps & les histoires locales.

 

Malheureusement nous avons essuyé un << bel >> orage qui nous a détrempé malgré les parapluies!!

Posté par MartineR à 10:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 juin 2016

Beau ciel..........gris de printemps

 

 

DSCN9678[1]

 

 

DSCN9686[1]

 

 

DSCN9703[1]

 

Vers l'ancienne rue de l'autruche

DSCN9704[1]

Posté par MartineR à 09:28 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
14 juin 2016

Vous me suivez toujours dans mes pensées sauvages ?

 

 

DSCN9696[1]

 

Bureau de rêve sur jardin clos.

 

DSCN9698[1]

 

Installation minimaliste de Gerda Kruimer.

 

DSCN9699[1]

 

Sentier de pieds liés ......!!!!

DSCN9700[1]

 

La chaussure fume........

DSCN9701[1]

 

Débauche d'embauchoirs couverts!

Posté par MartineR à 12:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
13 juin 2016

Aux Vergers St Jacques

 

Un autre lieu, un joli jardin entre rue & Orge.

D'autres artistes:

DSCN9679[1]

 

 

DSCN9680[1]

 

DSCN9681[1]

 

 

DSCN9682[1]

 

 

DSCN9683[1]

 

Mon préféré! ....

DSCN9684[1]

Posté par MartineR à 10:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

12 juin 2016

Pensées sauvages au jardin

 

Promenade dans cette performance annuelle dourdanaise: Pensées sauvages

Source: Externe

Première étape avec Benjamin Coadic venu de Bourges, il a découvert depuis quatre ans la soudure qu'il pratique dans un petit atelier chez lui, le plus difficile pour lui, est de trouver des matéraux. 

 

DSCN9687[1]

 

 

DSCN9689[1]

 

 

DSCN9690[1]

 

 

DSCN9691[1]

 

Le Shadock pompait ..........

DSCN9692[1]

 

 

DSCN9693[1]

 

 

DSCN9694[1]

 

Un joli jardin dans un maison de ville que je découvre alors que je passe devant sans me douter  de la richesse cour jardin!

DSCN9695[2]

 

les lieux restent ouverts cet après midi & le week end prochain, v

Posté par MartineR à 10:38 - Commentaires [4] - Permalien [#]
11 juin 2016

Du Jardin de..........ma voisine

 

DSCN9673[1]

 

 

DSCN9674[1]

 

 

DSCN9675[1]

 

 

DSCN9676[1]

 

 

DSCN9677[1]

 

Pivoines odorantes & arums

Posté par MartineR à 09:53 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
10 juin 2016

De l'autre coté du Channel

 

 

Source: Externe

 

Tony, la soixantaine, a pris sa retraite. Il a connu une existence assez terne, un mariage qui l’a été aussi. Autrefois il a beaucoup fréquenté Veronica, mais ils se sont éloignés l’un de l’autre. Apprenant un peu plus tard qu’elle sortait avec Adrian, le plus brillant de ses anciens condisciples de lycée et de fac, la colère et la déception lui ont fait écrire une lettre épouvantable aux deux amoureux. Peu après, il apprendra le suicide d’Adrian.
Pourquoi Adrian s’est-il tué ? Quarante ans plus tard, le passé va ressurgir, des souvenirs soigneusement occultés remonter à la surface – Veronica dansant un soir pour Tony, un weekend dérangeant chez ses parents à elle… Et puis, soudain, la lettre d’un notaire, un testament difficile à comprendre et finalement, la terrible vérité, qui bouleversera Tony comme chacun des lecteurs d’Une fille, qui danse.(éditeur)

 

autre-quartier-londres-plus-belles-photos-londres_323910

Je ne connais pas du tout cet auteur, et je le découvre par le hasard de la bibliothèque.; une écriture apparemment simple, mais très élégante & subtile.

En partant de la description des émois de quatre jeunes anglais des années 60, à l'analyse rétrospective de la vie < banale> de l'un d'eux. Les amours, la souffrance des actes du passé sur lesquels on ne peut pas revenir; mais quand on réalise la portée.

Un grand livre.

 

Posté par MartineR à 09:35 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
09 juin 2016

Cascade mais rose

 

DSCN9672[1]

 

Déjà bien fleuris malgré la semaine de ciel gris, cascade de géraniums venant de la GAEC d'Olivet (Loiret)

Posté par MartineR à 11:04 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
07 juin 2016

Délicatement......

 

Montages1

 

 

Bouquet de pivoines (plein champ) subtilement parfumées.

 

DSCN9667

Posté par MartineR à 12:05 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
05 juin 2016

De la Corée du Nord aux faubourgs de Londres

 

Dans le cadre d'un groupe de lecture à la bibliothèque, j'ai découvert un auteur coréen Hwang Sok-yong,livre que je n'aurai sûrement pas choisi spontanément mais que je ne regrette pas du tout

 

Source: Externe

 

 

Princesse Bari conte l'histoire d'une jeune fille, frêle et courageuse, qui fuit la Corée du Nord à la fin des années 1990, se réfugie un moment en Chine avant de traverser l'océan à fond de cale d'un cargo et de débarquer dans un Londres clandestin où se côtoient toutes les langues et religions. 

A Londres, Bari gagne sa vie comme masseuse, mais elle ne soigne pas seulement les corps, elle console aussi les âmes.
Car Bari a hérité de sa grand-mère des dons de voyance qui lui permettent de voyager dans les rêves et de lire les cauchemars dont souffrent les autres. 

Ce roman habité par l'âme d'une jeune fille affrontant seule, avec confiance et obstination, de terribles épreuves, puise aux sources anciennes du chamanisme coréen : il transfigure une très ancienne légende où une princesse abandonnée va chercher à l'autre bout du Inonde l'eau de la vie qui permettra aux âmes des morts de connaître enfin l'apaisement.(éditeur)

 

ZIM_New_York_(ship,_2002)_002

 

La petite Bari (7° fille d'un mariage arrangé vers les années 1980) a des pouvoirs ce médium légués par sa grand'mère, et elle nous entraîne dans sa fuite d'un système totalitaire vers un autre à la fin: le djihadisme; mais quel parcours. Un monde jalonné de deuils difficiles pour cette jeune femme.

 

 

Il faut aussi suivre les rêves de cette enfant qui n'est soutenu que par < l'âme > son chien, lui aussi rescapé à double titre car abandonné mais aussi rescapé de la boucherie (en Corée on mange les chiens surtout en cette période de famine)

La jeune fille ne survit que grace à cette légende coréeennne de la Princesse Bari à la recherche de l'eau de vie.

Un livre difficile car même si le coté romanesque est très présent, on sait malheureusemet que ce fut le quotidien de beaucoup de nords coréens & aussi de l'auteur.

 

Source: Externe

Par contre je pense que c'est dù à la traduction, il manque un certian lyrisme surtout dans les séquences de rêves. 

Un interview éclairante:

 

 

Posté par MartineR à 10:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juin 2016

Mémoire des crues à Orléans

 

Plus plat que la Beauce.........c'est ce que nous disions étant enfant, on savait que les ruisseaux étaient souterrains (il y en avait un qui passait dans la cave de mes grands parents & le sourcier avait tracé son cours )mais là à avoir des inondations dans cette partie du Loiret ( Gidy,Loury, Rebrechien, Neuville..???)

Montargis ne se nomme-t-elle pas la Venise du Gâtinais!

 

 

13332801_826644087469550_2923537289206913590_n

 

Par contre Orléans & les communes environnantes ont toujours été inondables, les levées ont été construites pour retenir le Fleuve ligérien, le nom de quartier aussi rappelle le risque: la Mouillère; avant à la place des résidences, seulement des maraîchers.

Tout le long des quais ont retrouvent les marques des différentes crues très dévastatrices avant le XX° siècle,la mémoire des crues est entretenue par des articles & aussi des expositions , des réunions de quartiers. Mais les urbanistes ne devaient pas le savoir. Des maisons de retraite sont en zone inondable,en bord de Loiret, qui n'est pas un fleuve mais une résurgence.

Une prison neuve & un centre hospitalier privé construits sur un ancien marais!!!

 

 

Source: Externe

Ecole de la Cigogne, quartier de la Mouillère.

 

Savez-vous comment se nomment les habitants du Loiret: les Loirétains!!

Petit ajout de la Gazette d'Orléans:

Au cours de notre petite promenade a Chanteau, je vous ai parlé de la Rétrève, mais savez-vous ce qu’est cette rivière, vraiment spéciale ? 
Une mauve qui ne veut pas dire son nom !

Tout le monde connaît les Mauves de Meung/Loire, mais peu de personnes connaissent des Mauves en Beauce.

Qui connaît en effet la rivière de la Rétrève, dont le parcours est moitié en surface, et le reste au fond de gouffres sous la Forêt d’Orléans ?

Son nom de Rétrève lui vient de ce que cette rivière, au cours des temps, a changée de sens. 
Au lieu de couler vers l’aval comme primitivement, elle coule vers l’amont, sens d’écoulement pratiquement impossible. L’origine de nom vient de Eve (en gaulois signifie eau), donc Rétrève : eau qui remonte.

La Rétrève naît à l’ouest de la Forêt d’Orléans pour aller mourir dans la vallée de la Conie. (du côté de Patay, Villeneuve sur Conie, etc.) 
Au cours de son parcours elle se perd dans plusieurs gouffres. D’abord dans les Grands Gouffres (30m de large), ensuite dans ceux des Longs Domaines, de la Chaise (100m de diamètre - 8m20 de profondeur), des Sans Ronces (79m de long –21m de profondeur), aussi des entonnoirs des Fosses Guillaume, pour aller finir à la naissance de la Conie.

Le bassin de la Rétrève est en communication avec celui des Mauves de St-Ay et celle du Rollin, en passant par un goulet qui circule sous la commune d’Ormes.

La vallée de la Rétrève est une vallée sèche, sauf en périodes très humides.

 

 

Posté par MartineR à 13:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
02 juin 2016

L'Orge à Dourdan

 

La nature reprend ses droits.

 

Montages

Les prés de l'étang. 1/06/16

Source: Externe

Posté par MartineR à 10:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
31 mai 2016

Un roman anglais ou presque ??

 

 

Source: Externe

 

1917, quelque part dans la campagne anglaise. Anna Whig, bourgeoise lettrée, mère d’un petit garçon de deux ans, Jack, persuade son mari Edward d’embaucher par courrier pour sa garde d’enfant une certaine George (comme George Eliot, pense-t-elle). Le jour où elle va chercher George à la gare, elle découvre qu’il s’agit d’un homme. Celui-ci va faire preuve d’un réel instinct maternel à l’égard de l’enfant, et finira pas susciter la jalousie d’Edward, qui pressent l’amour naissant entre George et Anna.
Dans ce roman à la fois pudique et tourmenté, Stéphanie Hochet traite avec beaucoup de finesse le thème de l’ambiguïté sexuelle, avec son lot de nondits et de paradoxes, dans ce cadre post-victorien qui rappelle tant Virginia Woolf, tout en restituant le climat d’inquiets atermoiements qui régnait en Angleterre lors de cette période troublée. (éditeur)

 

 

716-Holly-Tree-Cottage

 

Un très beau portrait de femme à l'époque des suffragettes anglaises (une vient de mourir étouffée par la foule).Bien que toute son éducation, son mariage, son statut ne les laissent présager, Anna va s'émanciper, découvrir les pulsions érotiques.

Un très beau roman intimiste, d'une facture presque britannique ( l'auteure a longuement enseigné en GB). Il évoque le journal de Virginia Woolf.

Source: Externe

De belles descriptions du Sussex & de Londres durant & à la fin de la guerre 14-18.

 

Posté par MartineR à 11:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
29 mai 2016

Verdun

Source: Externe

 

Plus jamais, mais ??

Du coté maternel, j'avais deux grands oncles un est décédé la nuit du 14 huillet 1915 sur le front de l'Est, l'autre a participé à 19 ans à la bataille de Verdun, il est revenu sauf; mais n'a jamais voulu y retourner ni seul ni avec nous! Il est décédé quelques jours avant le 11 novembre 1987, 

 

4928514_6_b046_2016-05-29-ad1e911-20526-i7ifu8_938d90dd85a77bfde4497ded8f403c6d

Je pense à eux, mais leurs sacrifices n'ont pas été vains quand on voit ce lâcher de ballons pour la Paix

Posté par MartineR à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mai 2016

les zozios

DSCN9635[1]

 

 

 

Lors d'une exposition de l'association << La Terre Folle >> j'ai été attirée par tous ses oiseaux

 

DSCN9636[1]

 

 

 

DSCN9637[1]

 

 

 

DSCN9638[1]

 

 

 

DSCN9639[1]

 

 

La Terre folle à Dourdan

Posté par MartineR à 08:41 - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 mai 2016

Bords de l'Orge

 

DSCN9608

 

 

 

DSCN9617

 

 

 

DSCN9616

 

 

 

DSCN9620

 

Clin d'oeil à Pierre Larousse!

DSCN9623

 

 

Posté par MartineR à 10:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
21 mai 2016

Lecture pour nuits d'insomnie

 

Source: Externe

À New York, au printemps 2008, lorsque l'Amérique bruisse des prémices de l'élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente: il est incapable d'écrire le nouveau roman qu'il doit remettre à son éditeur d'ici quelques mois.

Le délai est près d'expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d'université, Harry Quebert, l'un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.

Convaincu de l'innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l'enquête s'enfonce et il fait l'objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s'est-il passé dans le New Hampshire à l'été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

Sous ses airs de thriller à l'américaine, La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert est une réflexion sur l'Amérique, sur les travers de la société moderne, sur la littérature, sur la justice et sur les médias.( éditeur)

 

new-hampshire

 

Depuis le temps que j'en entendais parlé, je l'ai enfin lu...........; rien de bien exceptionnel un thriller pas trop mal écrit, mais peu de recherche dans le style; les portraits psychologiques des  protagonistes sont en fait d'une banalité!!! ;

L'Amérique & ses courants ne sont même pas approfondis alors que l'époque est celle d'une campagne électorale en 2008; 

Je ne suis pas fan de thriller américain, mais lorsque j'en lis (même des traductions) je préfère qu'ils soient de qualité; Mudwoman de Joyce Carol Oates en est un 

 

Bien de l'avoir eu à mon chevet lors de nuits d'insomnie car c'est un pavé quand même. 

 

Posté par MartineR à 15:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
19 mai 2016

Bonnet du Père (Noël) Fraisier

DSCN9647[1]

Posté par MartineR à 16:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
14 mai 2016

Ma loute

 

 

ma-loute

Ma Loute - Tráiler V.O. (HD)


Eté 1910, Baie de la Slack dans le Nord de la France. De mystérieuses disparitions mettent en émoi la région. L'improbable inspecteur Machin et son sagace Malfoy (mal)mènent l'enquête. Ils se retrouvent bien malgré eux, au cœur d'une étrange et dévorante histoire d'amour entre Ma Loute, fils ainé d'une famille de pêcheurs aux mœurs bien particulières et Billie de la famille Van Peteghem, riches bourgeois lillois décadents.

 

Source: Externe

 

Comédie complètement déjantée où Juliette Binoche est dans un registre inhabituel mais c'est aussi valable pour Lucchini & V Bruni-Tedeschi!

 

Source: Externe

Une famille de bourgeois dégénérés par consanguinité obligée, une androgynie de la fille dont on devine qui est le père !..., des pécheurs frustes & tout aussi dégénérés; des allusions à Laurel & Hardy. Peu de musique mais si adaptée & violente, Ma Loute est inclassable

 

C'est burlesque, on a du mal à suivre les dialogues à cause de l'accent mais peu importe.

 

Un gros dossier dans le Monde ( 6 épisodes)

Posté par MartineR à 08:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]