Pour toutes les aiguilles

19 mars 2019

Vers le Finistère

 

Source: Externe

Il est évident que la fortune pour le moins tardive de ma grand-mère a joué un rôle important dans cette histoire. Sans tout cet argent, mes parents ne seraient jamais revenus s'installer dans le Finistère. Et moi-même sans doute, je n'aurais jamais quitté Brest pour habiter Paris. Mais le vrai problème est encore ailleurs, quand il a fallu revenir des années plus tard et faire le trajet dans l'autre sens, de Paris vers Brest.(éditeur)

 

Source: Externe

Dans le cadre du groupe de lecture de la BM, au mois d avril les livres de Tanguy Viel seront d actualité......!!!

Alors je me suis décidée à en lire un, même si la 4° de couverture ne m y engageait pas!

C est un livre (bien écrit) qui décrit un univers **un peu** à la Chabrol sur fond de Brest ville détruite reconstruite qui vit beaucoup autour de sa Marine.

 

Ce livre me fait penser à celui d'Olivier Adam: les Lisières, même pessimisme sur les histoires de famille!!

Je ne connais Brest que pour y avoir passé une journée pluvieuse & ventuese il y a au moins 20 ans mais le souvenir est toujours là , un souvenir de tristesse!!

 

Posté par MartineR à 14:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

10 mars 2019

Les premières de 2019

 

53309129_2652948594777455_6740027014435058060_n

 

 

Kiwis des Landes, oranges bio de Sicile, poires du Loiret, gingembre frais, 1/3 de sucre & agar-agar

 

53398146_300261737293249_1934347423766256185_n

 

J en ai mis une cuillerée sur un yahourt: délicieusement épicée peu sucrée

Posté par MartineR à 14:05 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
08 mars 2019

Nature & histoire (très) sombre

 

Source: Externe

 

Travis Shelton, 17 ans, découvre un champ de cannabis en allant pêcher la truite au pied de Divide Mountain, dans les Appalaches. C'est un jeu d'enfant d'embarquer quelques plants sur son pick-up. Trois récoltes scélérates plus tard, Travis est surpris par le propriétaire, Toomey, qui lui sectionne le tendon d'Achille, histoire de lui donner une leçon.

Mais ce ne sera pas la seule de cet été-là : en conflit ouvert avec son père, cultivateur de tabac intransigeant, Travis trouve refuge dans le mobile home de Leonard, un prof déchu devenu dealer. L'occasion pour lui de découvrir les lourds secrets qui pèsent sur la communauté de Shelton Laurel depuis un massacre perpétré pendant la guerre de Sécession. Confronté aux ombres troubles du passé, Travis devra également affronter les épreuves du présent.

Le père, Toomey, Leonard, trois figures qui incarnent chacune une forme d'autorité masculine, vont tragiquement façonner son passage à l'âge d'homme.(éditeur)

 

Comme toujours avec Ron Rash, on oscille entre la beauté de la Nature & le coté sombre des personnages.

 

Photo79855

Un drame sur fond de drogues,de violence,de séquelles de la guerre de Sécession mais aussi de chaleur humaine.

 

 

 

Posté par MartineR à 18:38 - Commentaires [4] - Permalien [#]
02 mars 2019

Fleurs stylisées

 

52076016_636356550132236_8325871821965204497_n(1)

 

 

 

52885485_825669431112321_2219105100794988891_n

 

 

 

52684732_385541852225764_1403436388841533589_n

 

 

 

52784790_570687610100442_8139499490518206231_n

 

 

Brodées au passé empiiétant sur satin de coton 

Posté par MartineR à 07:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
25 février 2019

Essai, autofiction, ou ?????????

 

Je ne sais pas du tout comment définir ce livre.........

Source: Externe

 

« Elle est célèbre dans le monde entier mais combien  connaissent son nom ? On peut admirer sa silhouette  à Washington, Paris, Londres, New York, Dresde ou
Copenhague, mais où est sa tombe ? On ne sait que son  âge, quatorze ans, et le travail qu’elle faisait, car c’était déjà  un travail, à cet âge où nos enfants vont à l’école. Dans les  années 1880, elle dansait comme petit rat à l’Opéra de Paris,
et ce qui fait souvent rêver nos petites filles n’était pas un  rêve pour elle, pas l’âge heureux de notre jeunesse. Elle a  été renvoyée après quelques années de labeur, le directeur  en a eu assez de ses absences à répétition. C’est qu’elle avait  un autre métier, et même deux, parce que les quelques sous  gagnés à l’Opéra ne suffisaient pas à la nourrir, elle ni sa  famille. Elle était modèle, elle posait pour des peintres ou  des sculpteurs. Parmi eux il y avait Edgar Degas. »

 

J'ai déjà vu cette statue au musée d'Orsay, elle attire & intrigue. J ai aussi vu une magnifique exposition des dessins inédits de Degas au musée Malraux du Havre (un musée à visiter) & lorsque j ai vu ce livre à la BM, je l ai pris. 

 


C est déroutant car on est dans une enquête très affective, subjective sur Degas,sur cette petite danseuse: Marie Van Goethem mais aussi sur la société de la fin du XIX°.....& tout se termine par un chapitre très personnel quasi-psychanalytique sur l enfance & les aïeules de l auteur qui ne s'appelait pas Camille Laurens mais Laurence.

 

Degas: un des fondateurs du groupe des impressionniste mais très différent aussi bien par son oeuvre très diverse que par sa personnalité. Il préférait la dénomination **des intransigeants**

J ai découvert qu'il a toujours habité dans un quartier que je connais très bien, aux alentours de la place Clichy 

Posté par MartineR à 13:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

23 février 2019

Panier de fleurs

DSCN3151

 

 

Broderie réalisée au début des années 70. 
Modèle de **femmes d'aujourd hui** qui n existe plus du moins en France

 

DSCN3152

 

 

Posté par MartineR à 14:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
21 février 2019

Au printemps........

 

Hier,jai récupéré une petite commande pour les maternelles; un très gros coup de coeur pour ce délicat album dès 2/3 ans, mais qui enchantera tous les publics.

 

 

 

  Source: Externe

Hop, un chapeau s’envole, et pop, se pose sur les branches folles d’un arbre.
Un oiseau vient s’y blottir, vite rejoint par un autre. À deux, ils font leur nid.
Autour du chapeau devenu cocon, les saisons passent, l’amour grandit, et de l’amour naît un tout petit.(éditeur)

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

Un texte ciselé, des illustrations splendides   

Chez Didier jeunesse/ Hors Collection

Posté par MartineR à 14:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
19 février 2019

Premières pervenches au balcon, mi-février

 

50896958_376016226565076_7705151974942918873_n

Posté par MartineR à 10:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
18 février 2019

Très romanesque: Trompe-la-mort

 

Source: Externe

 

Tour à tour roman picaresque, roman d’aventures et roman d’amour, Trompe-la-mort convoque avec maestria tout ce qui fait notre monde au XXIe siècle : show business, guérilla, quête de soi et corruption. « Trompe-la-Mort », c’est le surnom de Tom Sharp, engagé dans les Royal Marines à l’âge de dix-huit ans. Sa vie est celle d’un miraculé et d’un idéaliste. Des intouchables de New Delhi aux joueurs de cricket de Londres, du conflit nord-irlandais à la guerre d’Irak, ce métis mi-indien mi-anglais, qui a risqué mille fois sa vie, reste un candide parmi les affreux.
Mais ce n’est qu’en repartant dans son Inde natale à la recherche du fils d’un milliardaire londonien qu’il pourra renouer avec les traces d’un passé qui ne le laissait pas en paix. C’est avec sa tendresse particulière pour les héros malgré eux que Jean-Michel Guenassia retrace ici le parcours de Tom Sharp (éditeur)

 

Un bon roman avec toutes les ficelles pour vous amenez jusqu'au dénouement final inattendu.
Le fond documentaire est très intéressant aussi bien sur la société anglaise qu'indienne. Le contexte historique aussi. Les personnages ( même à priori antipathiques)sont attachants.

 

Un bon moment de lecture!  

Posté par MartineR à 14:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
15 février 2019

15 Février/ 15 ans

MAGNIFIQUE 16 12 06

 

 DSCN0742

 

 

DSCN6859

 

 

DSCN7038

 

 

DSCN8100

 

 

DSCN8835

 

 

PC260039

 

 

DSCN8917

 

 

DSCN9502

 

 

DSCN8100

 

 

51037678_116786776102901_2415891942368264937_n

 

Sans chronologie, mais toujours le même sourire

Et elle a déjà validé toutes ses matières pour le (nouveau) bac!

 

 

Posté par MartineR à 13:05 - Commentaires [7] - Permalien [#]
13 février 2019

Elégance de la nature

 

 

Montages2

 

 

50084555_1174368666055143_6148921750941879107_n

 

 

 

51305180_580181339060843_113683743108570939_n

 

 

 

50756001_2275330089381150_6043304671526294441_n

Parc Rouillon/Lejars 91

Posté par MartineR à 14:50 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
11 février 2019

Les désastres de la guerre de 14/18

 

Source: Externe

Un matin de la Grande Guerre, le capitaine Armand siffle l’attaque contre l’ennemi allemand. Les soldats s’élancent. Dans leurs rangs, Alfa Ndiaye et Mademba Diop, deux tirailleurs sénégalais parmi tous ceux qui se battent sous le drapeau français. Quelques mètres après avoir jailli de la tranchée, Mademba tombe, blessé à mort, sous les yeux d’Alfa, son ami d’enfance, son plus que frère. Alfa se retrouve seul dans la folie du grand massacre, sa raison s’enfuit. Lui, le paysan d’Afrique, va distribuer la mort sur cette terre sans nom. Détaché de tout, y compris de lui-même, il répand sa propre violence, sème l’effroi. Au point d’effrayer ses camarades. Son évacuation à l’Arrière est le prélude à une remémoration de son passé en Afrique, tout un monde à la fois perdu et ressuscité dont la convocation fait figure d’ultime et splendide résistance à la première boucherie de l’ère moderne (éditeur)

 

Quel roman!! hors des codes officiels sur les soldats de la *Grande Guerre*

 

Source: Externe

Roman en deux parties, la première dans les tranchées où tout est carnage, traumatismes ..

L'autre partie nous permet de comprendre le titre **Frère d'âme**

Avec les liens entre les deux ***frères*** les totems, les parentés à plaisanterie, les ethnies de cette région de l AOF pas encore le Sénégal.

 

La langue & le style sont magnifiques très adaptés au récit, mais l'auteur est agrégé de lettres, spécialiste de la littérature du XVIII°

Les lycéens ne se sont pas trompés en le choisissant pour leur Goncourt 

Posté par MartineR à 10:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
04 février 2019

Doubeurre mais sans beurre

 

J aime les courges quasiment toutes les courges, j aime les potages, les soupes, pas toutes les soupes, mais celles à la courge mais j aime aussi varier les plaisirs.

 

Butternut aux céréales & autres.....

 

Le plus difficile est de couper la courge en deux......

 

La faire cuire au four, içi dans une papilotte silicone 

50674064_400597193840260_4549394132846141906_n

 

 

Préparer la farce: un mélange quinoa+boulgour cuit + du chèvre frais ( type Chavroux)+ des herbes & épices 

50860473_262384448005232_6943000318977735265_n

 

 

Mélanger avec la chair cuite de la courge

50078490_400937337146610_778213694963291714_n

 

Repasser au four et déguster,Pour être plus régressive je l'ai mangé à la petite cuillère...

Un délice simple & très économique, de saison

Posté par MartineR à 17:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
01 février 2019

La France & sa jeunesse

 

Après avoir lu les enfants du fleuve j ai ressorti le livre de Marie Rouanet aussi édifiant

Source: Externe

 

Dans les familles d'autrefois, jusqu'au milieu du XXe siècle, on menaçait les enfants indociles de la « maison de correction ». Le souvenir était encore effrayant de ces prisons qui tenaient du couvent, de la caserne et du pénitencier. Depuis des décennies, on y enfermait sans distinction et sans pitié des bâtards, des orphelins, des sauvageons, coupables de vagabondage ou d'un simple vol de pain. Pour des années parfois, ces détenus de 6 ou 10 ans, mélangés à de vrais criminels, subissaient le froid, la faim et une discipline impitoyable. De ces châtiments, ils sortaient hébétés, révoltés, à jamais détruits.

Marie Rouanet se souvient de ces hauts murs de la honte qui hantaient son enfance et évoque le sort de ces enfants sacrifiés par un système social inhumain.(éditeur)

 

Moi je me souviens que lors d'une colonie de vacances à Valognes les religieuses nous avaient emmené **visiter** le Bon Pasteur.........des gamines de 12/15 ans travaillaient à la blanchisserie, pieds nus dans des sabots; leur responsable était une ** Madeleine** c est à dire une religieuse** repentie** pour bien la stigmatiser elle avait un voile marron & non noir.........

Source: Externe

<<< Il est fondé en 1868 par le père Louis Casimir Gélon (1830-1883) soucieux d'installer dans la Manche un lieu d'accueil pour les « pauvres Madeleines (...) [aux] âmes chancelantes », autrement dit les délinquantes, dont les jeunes mères célibataires et leurs enfants. >>>

 

<< Etablissement fermé pour hébergement éducatif de filles de 13 à 18 (éventuellement 21) ans, où l'on pratique l'entretien du linge, le jardinage, des travaux agricoles, la broderie et le blanchissage >>

Plus simplement Maison de redressement!!

 

En cherchant dernièrement l histoire des maires de ma ville, j ai découvert un **bienfaiteur** F Demetz, ce juriste éclairé a fondé la colonie de Mettray Lieu où Jean Genet a séjourné après avoir été acceuilli jeune enfant dans une famille morvandiote.

 

Source: Externe

 

Ne cherchons pas très loin, c'était il y a un peu plus de 50 ans, mais maintenant que faisons nous pour tous ses jeunes, une grande majorité sont SDF..... ( 40% des jeunes ayant été acceuillis par l ASE!!)

Une soirée sur la 3 leur était consacrée,elle est visible en replay

 

Posté par MartineR à 14:39 - Commentaires [3] - Permalien [#]
30 janvier 2019

Les USA & ses zones d ombre non avouables

 

Source: Externe

Un roman poignant sur l'amour fraternel et le poids des secrets trop longtemps gardés.
Peu importe les chemins empruntés, le coeur se souvient toujours d'où l'on vient.
Memphis, 1939. Par une nuit pluvieuse, Rill Foss, douze ans, et ses quatre frère et sœurs sont enlevés par des inconnus. Emmenés loin de la péniche familiale et des bords du Mississippi, jetés dans un orphelinat, les enfants réalisent bien vite qu'ils ne reverront plus leurs parents. La mystérieuse Société des foyers d'accueil du Tennessee vient de sceller leur sort à tout jamais.
Caroline du Sud, de nos jours. Avery Stafford, jeune avocate épanouie à qui tout semble sourire, est de retour dans la ville de son enfance. Lors d'une visite à sa grand-mère, cette dernière tient un discours étrange qui remet en cause toutes ses certitudes. Quelle est vraiment l'histoire de sa famille ? D'où vient-elle ? Troublée, Avery commence à enquêter..(éditeur)

 

 

Source: Externe

 

Un livre très documenté par une enquête précise & fouillée

Une intrigue bien ficelée avec des personnages attachants, par contre ce n est pas ne vous attendez pas à une écriture très recherchée, c est journalistique

téléchargement

 Mais ne soyons pas **jaloux** en France on a eu aussi nos orphelinats pas trop clairs, 

 

Posté par MartineR à 08:14 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
27 janvier 2019

27 Janvier 1945 Libération des camps Auschwitz & Birkenau

 

 

Auschwitz & Birkenau

 

DSCN5329

 

 

DSCN5330

DSCN5331

 L horreur a été telle que je n ai pu faire que ces deux photos.

Personnellement Birkenau & la solution finale est plus impressionnant qu'Auschwitz; les livres de Christian Bernadac à la fin des années 60 m'avaient beaucoup marquée, de même que le récit de Primo Lévi. 

Posté par MartineR à 10:08 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
24 janvier 2019

Au XX° de part & d autres de l'Union soviétique

 

Source: Externe

 

Un gros pavé (près de 650 p) à lire à petites doses, mais si riche & foisonnant.

<< Dans la malle laissée par sa grand-mère Maroussia avant sa mort, Nora découvre des lettres échangées avec son grand-père, Jacob. Féministe avant la révolution, danseuse artistique et communiste ardente, la belle Maroussia a ses propres convictions intellectuelles. Mais les rêves et les ambitions du jeune couple croulent sous le poids de l’histoire soviétique. Et quand Jacob est relégué en Sibérie pour sabotage, même son fils, le père de Nora, lui tourne le dos. 
Le destin du grand amour de ses grands-parents ne reflète cependant que le début des événements qui marqueront la vie de Nora. Scénographe passionnée et assoiffée de liberté, elle choisit elle-même ses amants et ses projets, élève son fils seule et découvre peu à peu la puissance de ces liens avec ses proches. 
Sur les traces de la correspondance de ses propres grands-parents, Ludmila Oulitskaïa conte avec autant de tendresse que d’ironie mélancolique les hauts et les bas, la grande et la petite histoire de quatre générations d’une famille, tout en décrivant délibérément ce XXe siècle russe comme celui des femmes.>> (éditeur)

 

On alterne toute l Histoire du XX° soviétique & de sa société si composite; c est l odyssée de tous ces destins brisés par le système. C est aussi un roman sur le féminisme, la transmission familiale.

 

L auteur, est de formation scientifique ce que l on retrouve tout au long du livre.

Posté par MartineR à 11:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
20 janvier 2019

Voyage en eaux troubles

 

Source: Externe

 

Comment cet Aurel Timescu peut-il être Consul de France ?
Avec son accent roumain, sa dégaine des années trente et son passé de pianiste de bar, il n’a pourtant rien à faire au Quai d’Orsay. Il végète d’ailleurs dans des postes subalternes.
Cette fois, il est en Guinée, lui qui ne supporte pas la chaleur. Il prend son mal en patience, transpire, boit du tokay et compose des opéras… Quand, tout à coup, survient la seule chose au monde qui puisse encore le passionner : un crime inexpliqué.
Suspendu, ce plaisancier blanc ? À quoi ? Au mât de son voilier, d’accord. Mais avant ? Suspendu à des événements mystérieux. À une preuve d’amour qui n’arrive pas. À un rêve héroïque venu de très loin… En tout cas, il est mort.
Son assassinat resterait impuni si Aurel n’avait pas trouvé là l’occasion de livrer enfin son grand combat.
Contre l’injustice.(éditeur)

 

J aime beaucoup cet auteur par la variété de ces sujets, mais le policier n étant pas mon genre préféré, je n ai que moyennement apprécié l'intrigue, mais qui n est,en fait, que le prétexte à traiter d'autres sujets;

  • Les roumains perdus dans l exil
  • Les dessous & bassesses des services des consulats
  • Le trafic de drogue 

 

C est un livre qui se lit facilement , mais dans la même veine j ai préféré **Katyba**

 

 

Posté par MartineR à 18:10 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
17 janvier 2019

La plus belle.................bien sùr

 

 

C 'est Saint Martin du Tertre, le village des mes aieuls 

Cliquez sur le lien pour voter ......

 

DSCN1187

 

Le château du duc de Massa qui fut après un sanatorium

 

DSCN1172

 

La tour, point culminant de la Seine & Oise (Ile-de-France)

Mais aussi beaucoup d'autres lieux ou personnages

Le balcon de l Ile de France;enfant à la fenêtre des chambres ont voyait tout Paris qui est à 30 km à vol d oiseau & le 14 juillet un nombre important de feux d artifice 

 

C est aussi la forêt de Carnelle avec la Pierre Turquaise & à quelques km: Royaumont

Posté par MartineR à 21:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 janvier 2019

Au domaine de l enfance

 

Ce matin,en BDC,les enfants étaient très ( très ) demandeurs de lecture, au moins QUATRE pour chaque groupe, avec bien sûr des histoires de loup mais pas que........

 

Un très joli conte chinois mais que l on retrouve dans le monde entier; j'ai lu ce livre aux 4 ans.

 

9782278077960-001-T

 

Le temps d’une nuit, une mère doit laisser seuls ses deux enfants. Mais voilà qu’un ours se fait passer pour leur grand-mère et vient leur rendre visite avec une seule envie : les dévorer ! Din’Roa se méfie de cette grand mère à la grosse voix et aux dents pointues. Et elle ne s’en laissera pas conter !(éditeur)

 

Une très belle écriture de JL Le Craver avec un vocabulaire riche, précis & les superbes illustrations de Martine Bourre 

C est la version chinoise du Petit chaperon rouge, avec une grande soeur très dégourdie qui protège son petit frere avec intelligence

Un vrai plaisir de lecture comme toujours avec la collection Petits petons de Didier Jeunesse , si vous devez faire un cadeau à un enfant entre 3 & 5/6 ans,......... un petit peton 

 

Autre lecture pour la grande section (5 ans) cette fois-çi

 

Bon-anniversaire-Lulu-

 

 

J'aime beaucoup l'écriture de Daniel Picouly aussi bien pour les adultes que pour les enfants, j ai une certaine tendresse pour Lulu Vroumette

 

L'anniversaire de Lulu approche... ses amis veulent lui préparer la plus belle des surprises, ils se réunissent en cachette : les idées les plus farfelues leur viennent à l'esprit, mais devant Lulu ils font des mystères... Alors, Lulu les croit fâchés ! Quel malentendu ! La maîtresse s'en mêle, il faut que Lulu soit rassurée et que la fête soit belle. Mais comment lui faire la plus belle des surprises ?( éditeur)

Là encore aucune concession sur le vocabulaire, des illustrations chatoyantes de Fréderic Pillot, une belle histoire d'amis & d amitié 

Cerise sur le gâteau, je ne m étais aperçue que j avais une nouvelle élève dans mon dos: la directrice & leur ancienne maîtresse....et en plus la maîtresse avait un beau rôle dans cette histoire.

Posté par MartineR à 14:12 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :