Pour toutes les aiguilles

01 mai 2016

Chétif............

  

DSCN9555

Posté par MartineR à 11:35 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

28 avril 2016

Quelle vie !!!!!!!!!!

 

9788477652847

 

Je viens de finir cette excellente biographie (Dominique Bona est une des immortelles);j'avais déjà de l'empathie pour Clara Malraux dont je connaissais un peu les engagements; mais je crois que mon avis sur André Malraux a été renforcé!!!!

On suit en parallèle son parcours de grand mythomane(ce n'est pas de mon fait); qui a toujours ramené les événements pour son avantage au détriment des autres & en particulier de celui de sa femme & de sa fille Florence (il l'appellait **l'objet** à sa naissance !!!)

 

De la grande bourgeoise juive allemande élévée au Ranelagh à la militante de gauche toujours prête à s'enflammer en passant par la résistante dyurant toute la guerre; c'est un portrait touchant; mais aussi un voyage dans ce XX° siècle chargé en évenements tragiques!!

 

Posté par MartineR à 12:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
24 avril 2016

Musée de l'homme

DSCN9359

 

A l'écoute d'une <<émigrée >>sénégalaise !

DSCN9360

 

Statues 

 

DSCN9363

 

 

Une descendante de Lucy dans le fauteuil de l'HOMO!

 

DSCN9368

 

 

Ces affiches me rappellent les visites-cours avec les étudiant(e)s dans le *mythique* musée de l'homme, le thème étant la mort dans les différentes civilisations!...(programme d'anthropologie & S Infirmiers.)

DSCN9371

 

 

Beau ciel parisien sur fond de tourS Eiffel & Montparnasse.

 

DSCN9372

 

Irrévérencieux pigeon parisien.

Posté par MartineR à 09:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
23 avril 2016

Maud toujours & encore

 

DSCN9542[1]

 

 

 

Patron Citronille/Maud;taille 8 ans rallongé de 6 cm pour faire une tunique,

Je pense qu'un slim noir ira bien avec, pour la Miss filiforme.

 

DSCN9543[1]

 

Pli creux à chaque manche.

Très joli tissu STOF (entreprise française )acheté chez Carefil / Olivet il y a un ou deux ans.

 

Les tissus Stof:   Des cotons fantaisies de très belle qualité proche de la qualité des fameux Liberty - Les tissus sont certifiés Oeko-tex standard 100, c'est-à-dire sans produits toxiques pour le corps et pour l'environnement... (je confirme la qualité & n'ai aucune action dans la marque!

 

Posté par MartineR à 08:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 avril 2016

Printemps tardif en forêt

DSCN9397[1]

 

 

 

DSCN9400[1]

 

 

 

DSCN9401[1]

 

 

 

DSCN9403[1]

 

 

 

DSCN9477[1]

 

 

 

 

RSCN9474[1]

Les photos ont été prises par ma grande petite fille, mais elle en a fait beaucoup!!

sauf la dernière.........

DSCN9496[1]

Posté par MartineR à 09:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

19 avril 2016

En Maud

DSCN9500[1]

 

 

Quelques heures de couture

Un coton fleuri acheté il y a longtemps chez Carefil

Le patron Maud de Citronille 

DSCN9501[1]

 

 

Une demoiselle très contente

DSCN9502[1]

 

 

 

DSCN9503[1]

Posté par MartineR à 08:49 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 avril 2016

Le souvenir

 

Source: Externe

“Dans ma famille, on se tuait de mère en fille.” Dès son amorce, les souvenirs de disparitions hantent l’épopée intime de Nicole LapierreSauve qui peut la vie. Se présentant comme un récit explorant les strates enfouies d’une matière biographique lourde à porter – fille d’un Juif immigré ayant survécu aux persécutions, suicides de sa sœur, en 1982, puis de sa mère, en 1990 –, Sauve qui peut la vie s’éloigne subtilement de l’exercice d’introspection pure et mûre pour tendre vers une réflexion plus ample."

 

Nicole (Colombe) Lapierre replace l'histoire de sa famille dans le phénomène migratoire des juifs d'Europe centrale mais de toutes les émigrations. Ce qu'elle nomme l'héroïsme des immigrés.

Elle y aborde << la mort volontaire >> & non le suicide,d'un point de vue plus anthropologique & sociologique que psychiatrique; elle me donne (presque) envie de relire Durkeim !

 

lhistoire_01842_421_1603_1603_160225_couverture

 

Je venais justement de lire ce numéro de l'Histoire, très éclairant sur la place des Askhénazes en Pologne.

 

Posté par MartineR à 08:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
17 avril 2016

Philadelphie, Lagos,Londres etc.......

 

Source: Externe

 

Ifemelu quitte le Nigeria pour aller faire ses études à Philadelphie. Jeune et inexpérimentée, elle laisse derrière elle son grand amour, Obinze, éternel admirateur de l’Amérique qui compte bien la rejoindre. 
Mais comment rester soi lorsqu’on change de continent, lorsque soudainement la couleur de votre peau prend un sens et une importance que vous ne lui aviez jamais donnés? 
Pendant quinze ans, Ifemelu tentera de trouver sa place aux États-Unis, un pays profondément marqué par le racisme et la discrimination. De défaites en réussites, elle trace son chemin, pour finir par revenir sur ses pas, jusque chez elle, au Nigeria. 
À la fois drôle et grave, doux mélange de lumière et d’ombre,Americanah est une magnifique histoire d’amour, de soi d’abord mais également des autres, ou d’un autre. De son ton irrévérencieux, Chimamanda Ngozi Adichie fait valser le politiquement correct et les clichés sur la race ou le statut d’immigrant, et parcourt trois continents d’un pas vif et puissant.(éditeur)

 

traffic-transportation-lagos-nigeria_86774_990x742

J'avais eu l'occasion de l'entendre sur France Inter & le livre était à la bibliothèque,

un pavé passionnant,foisonnant, nous passons du Nigéria, aux USA & à Londres, l'auteure nous fait part de ses réflexions d'africaine qui découvre qu'elle est noire en arrivant aux USA!! et aussi le racisme, mais pas seulement de la part des blancs mais des afro-américains.  

Une auteure à suivre.

 

 

 

Posté par MartineR à 08:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
13 avril 2016

Où est Kipling???

Source: Externe

 

Les vacances se terminant j'ai emmené mes petits nfants voir le livre de la jungle.

 

538779

 

 

Les effets spéciaux ont détruit tout le charme de l'histoire de Kipling, tout est trop léché,

Dommage!! 

Posté par MartineR à 21:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
05 avril 2016

Direction: Corée du sud

 

 

 

 

CouleurDePeauMiel1_26092007_235532

 

Dans le cadre d'un groupe de lecture, la bibliothécaire m'a décidée à prendre un roman graphique (belge)

 

J'ai toujours autant de difficulté à insérer texte & dessin, donc je lis deux fois!!!!

Un excellent roman/ l'auteur belge nous raconte son adoption & son enfance wallonne, avec humour, beaucoup d'amour pour sa mère inconnue & sa famille adoptante; il y a des moments savoureux comme les séances de masturbation avec son frère du même âge!!

 

On y apprend que la Corée est LE pays fournissant le plus d'enfants à l'adoption internationale et encore à ce jour. et il en donne les explications. 

 

Source: Externe

Posté par MartineR à 08:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
04 avril 2016

Tout simple!

 

Depuis deux ans ma jolie Magnolia de Janome était au repos!!!

 

J'ai ressorti un patron Ottobre de 2014 déjà coupé & un coupon de Sacrés coupons, quelques heures après un petit haut qui tombe impeccablement, même mieux qu'en jersey.

Source: Externe

Posté par MartineR à 13:14 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
03 avril 2016

Cure de rajeunissement !

 

 

Source: Externe

 

Dans le cadre d'un groupe de lecture, j'avais proposé le thème de la litérature jeunesse, Pour beaucoup ce fut une découverte; je viens de lire ce livre présenté pat une documentaliste du collège: tous les thémes y sont traités (même un peu trop) mais avec pudeur & tact.

 

téléchargement (1)

 

 

Kivousavé de Béatrice Hammer

Depuis que sa mère est partie quand elle avait deux ans, la narratrice vit seule avec son père, homme effacé à la sexualité troublée par sa fille, et la mère de ce dernier. A présent adolescente, elle ne supporte plus « la Vieille » et la tyrannie qu’elle fait régner sur la maison. Obsédée par la recherche de cette mère qui l’aurait abandonnée, elle va peu à peu apprendre à tracer sa propre voie.
Dans plusieurs de ses romans, Béatrice Hammer explore le thème de la maternité difficile, et aussi celui de la disparition brusque : Kivousavé en est le point de vue de l’enfant, meurtri, coincé dans le passé. La narratrice (« je ») écrit à sa mère inconnue (« tu ») une immense lettre sans discontinuer de 11 à 18 ans. Ayant désespérément besoin de certitudes et de logique, elle adore symboliquement les mathématiques, matière que sa mère enseignait... Baptisée Kivousavé, parce que la Vieille n’évoque son existence qu’à demi-mot, imaginée comme une princesse japonaise, cette génitrice a une trace, un vrai nom que la narratrice, elle-même anonyme, connaît mais ne nous révèlera pas. La jeune fille est d’ailleurs moins pressée de la retrouver physiquement que de comprendre les raisons qui l’ont amenée à partir. Elle mène son enquête, interroge son père à travers des histoires et des contes, pour finalement découvrir des années plus tard une réalité en demi-teinte, trompeuse par les autres questions qu’elle amène. En attendant, elle aura du composer, ruser avec son quotidien, entre un père perdu et incestueux, une grand-mère castratrice, et heureusement Marie, mère de substitution, Catherine l’amie d’enfance, son professeur de maths compréhensif, un premier amant… Un roman psychologique fort et dur, empreint de secrets inavouables.

Un livre que je recommanderai à partir de la 4°, vers 13/14 ans.

Posté par MartineR à 09:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
24 mars 2016

Damgan

 

Source: Externe

 

Mon petit fils en CM1 partant dans ce cadre idyllique pour une classe de découverte, un pull devait suivre.

 

DSCN9323[1]

 

 

Un modèle simple & efficace en Népal de Drops (attention le métrage est très généreux)

Le col châle tombe impeccablement.

Il a choisi les coloris, j'espère que le ciel, fin avril, sera plus bleu que le pull!

 

DSCN9324[1]

 

 

Source: Externe

Le centre du Loiret

Posté par MartineR à 19:04 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 mars 2016

Solidarité

10376192_10209317544599459_4270528965115310038_n

 

La Belgique, la France, la Côte d'Ivoire, le Burkina,l'Irak, la Turquie...

Nous sommes tous concernés 

Posté par MartineR à 12:54 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
20 mars 2016

Jusqu'à la nausée

 

Source: Externe

Frère cadet de Georges Simenon, Christian fut élevé à ses côtés par une mère bigote qui le chérissait et traitait son aîné d'incapable.
Proie idéale pour le rexisme, parti d'extrême-droite fondé en Belgique par Léon Degrelle, braillard intarissable, Christian s'égara dans la collaboration et participa activement à une effroyable tuerie.
De son côté, Georges menait la vie de château en Vendée. Livres à succès, femmes et films. Comment se défaire de ce frère encombrant qui allait salir sa réputation? 
Christian, se sachant condamné à mort, s'engagea dans la Légion et disparut sans laisser de traces ...
Portrait croisé de deux êtres au destin opposé, L'autre Simenon est un roman à double face, où la mise en lumière de l'un révèle la part d'ombre de l'autre. C'est aussi le portrait d'une époque. Un tableau de faits troublant, porté par une langue implacable, qui parle du passé pour mieux dire le présent.(éditeur)

 

Deux frères que tout sépare, l'un est célèbre & l'autre est falot, mais dans ce roman c'est aussi l'hithlérisme, la collaboration de certains belges/wallons avec les**germains**, la découverte pour moi du rexisme & de son leader: Degrelle. 

L'auteur (belge) écrit surtout sur son pays!

images

 

J'avais lu la biographie de P Assouline sur Georges Simenon, objective ???? Je viens de lire aussi la version de son fils. 

 

Une famille complexe, douloureuse dans une période ravagée.

 

 

Posté par MartineR à 10:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
15 mars 2016

Du soleil dans l'assiette

 

DSCN9319[1]

 

Je ne sais pas quelle idée j'ai eu en achetant un petit fenouil sur le marché; c'est un légume que j'ai aimé mais c'était dans un autre siècle.

J'ai fait une petite salade avec des oranges non traitées de Sicile, avec vinaigrette:jus d'orange & huile d'olive. C'est frais et accompagne très bien une araignée de porc marinée. 

Mais une fois par an, cela suffira !!!!!!

Posté par MartineR à 13:04 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
14 mars 2016

A Kita

 

Source: Externe

 

À Kita la foule venue accueillir l’équipe de foot est repartie de la gare en dansant et en abandonnant sur place un mendiant immobile et surtout sans tête. Dans la nuit un esprit vêtu de rouge est passé dans la colline armé d’une torche. Le matin suivant, un autre mendiant décapité a été trouvé au marché. Le commissaire Dembélé et son adjoint, le moderne Sy, sont dépassés par la situation. Les notables et les religieux y voient un châtiment de la dépravation moderne. Le commissaire Habib est envoyé à leur rescousse, il connaît bien la ville et ses coutumes. Il sait résister aux pressions multiples. Habib et le jeune Sosso, son adjoint, mènent l’enquête, chacun selon son style et ses compétences, et évitent les embûches qu’on leur tend pour que rien ne bouge. Les cadavres sans tête se multiplient, les jeunes gens modernes font des affaires et les religieux prient. Mais que deviennent ces têtes sans corps ?

 

1204

Comme à chaque fois, le prétexte *polar* nous permet d'aborder l'amalgame entre pouvoir, sorcellerie, hommages aux ancêtres et respect de l'autorité.

Nous naviguons entre Peuls, Malinkés & Bambaras au gré des railleries à plaisanterie.

 

1264004844774

On y retrouve les différentes castes,forgeron, griots, descendants de Soundiata Keïta, un vrai concentré du Mali.

 

Mais c'est le dernier opus de Moussa Konaté, lui même originaire de Kita, disparu en 2013!

 

Un vrai plaisir de lecture dans ces temps troublés par le radicalisme.

 

 

Posté par MartineR à 11:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
11 mars 2016

Silje jumper N°2 : terminé

 

DSCN9315[1]

 

En 8/9 ans

Fils Drops sur une base de Karisma avec des restes de Fabel, Karisma & Belle.

 

DSCN9316[1]

 

 

DSCN9317[1]

Et voiçi les deux.

Bientôt un pull uni pour garçon!!

 

 

Posté par MartineR à 09:26 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 mars 2016

Jeunesse/ Satin Grenadine

 

Source: Externe

 

Lucie est persuadée qu'au vingtième siècle, les demoiselles de la bonne bourgeoisie parisienne auront le droit de courir toutes nues, d'aller à la messe en cheveux, de parler à table et même, qui sait ? de s'instruire et de ne pas se marier. A quoi bon vieillir, sinon ? 

Le problème, c'est que nous ne sommes qu'en 1885 et qu'à treize ans, la seule éducation qu'une jeune fille comme Lucie est censée recevoir consiste à savoir tenir une maison pour devenir une épouse accomplie. 

Hygiène, lessive, cuisine : Lucie est envoyée faire son apprentissage avec Annette, Fanny et Marceline. Si ses parents savaient... 

Il se passe parfois des choses étranges, dans les communs des maisons bourgeoises. Les domestiques peuvent s'y révéler plus passionnants et subversifs que des livres. On y fait des révolutions en secret. 

On y organise des expéditions aux Halles au petit matin, ce Ventre de Paris peint par Monsieur Zola d'où sortiront bientôt tant d'idées neuves, socialisme, anarchisme, féminisme... (éditeur)




Dans le cadre de la littérature jeunesse, pour une prochaine réunion à notre bibliothèque j'avais pris ce petit roman; Marie Despléchin je n'avais jamais lu! 

Une écriture très précise (pas du tout négligeable pour des jeunes) un contexte social & historique bien décrit, des personnages attachants; la jeune Lucie est une adolescente qui a les mêmes aspirations que les nôtres... la bourgeoisie, la domesticité rebelle, les aspirations socialistes;

Je conseillerai ce petit roman pour les jeunes dès 12/13 ans, en 5°

Posté par MartineR à 18:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 mars 2016

Mudwoman

 

Source: Externe

 

Abandonnée par sa mère à demi-folle au milieu des marais de l’Adirondacks, Mudgirl, l’enfant de la boue, est sauvée on ne sait trop comment, puis adoptée par un brave couple de Quakers qui l’élèvera avec tendresse en s’efforçant toujours de la protéger des conséquences de son horrible histoire. Devenue Meredith "M.R" Neukirchen, première femme présidente d’une université de grand renom, Mudgirl, brillante et irréprochable, fait preuve d’un dévouement total à l’égard de sa carrière et d’une ferveur morale intense quant à son rôle. Mais précisément épuisée par la conception d’une rigidité excessive qu’elle a des devoirs de sa charge, tourmentée par ses relations mal définies avec un amant secret et fuyant, inquiète de la crise grandissante que traverse les États-Unis à la veille d’une guerre avec l’Iraq (crise qui la contraint à s’engager sur un terrain politique dangereux) et confrontée à la classique malveillance sournoise des milieux académiques, M.R. se retrouve face à des défis qui la rongent de manière imprévisible

 

large-wildregion

J'ai découvert cette auteure via la littérature jeunesse, et depuis je ne suis jamais décue. Dans ce gros roman elle y explore avec maestria, la psychose de sa mère mais aussi la sienne sous-jacente; on alterne le récit & les cauchemars. Mais aussi la détermination de jeune femme féministe dans un monde universitaire très sexiste; elle qui se veut intransigeante aux USA dans les années Bush (elle situe la majorité du roman en 2003)

 

 

 

Posté par MartineR à 11:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :