Pour toutes les aiguilles

20 juillet 2015

A déguster sans modération

 

Source: Externe

 

Après avoir vu deux autres films pour petits & ados, j'ai enfin pu aussi me faire plaisir avec Vice Versa, déjà une merveille Pixar, un scénario intelligent...

 

[FANDUB] Vice-Versa - Bande Annonce Officielle

Posté par MartineR à 09:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

05 juillet 2015

C'est vu par le petit garçon qu'il était..

 

 

couv-bandeau-angouleme-hd-web-tt-width-300-height-430-bgcolor-FFFFFF

 

 

 

Source: Externe

 

Je me soigne, je me soigne mais difficile de lire des BD ou des romans graphiques: Riad Sattouf a beaucoup d'humour sur sa famille, ses pays (Syrie & Bretagne ) & d'auto-dérison.

L'Arabe du futur est son témoignage, mais sincèrement je préfère ses interviews.....

 

 

Posté par MartineR à 10:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
24 juin 2015

Estivale...

 

 

DSCN8279

 

Une magnifique carte finement découpée...pour l'anniversaire de ma soeur.

Posté par MartineR à 08:18 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
16 juin 2015

OUF..........

Récemment mis à jour

 

10 pelotes du joli fil mélangé Drops: BELLE 

Ouf car j'ai dù défaire trois pelotes au début, apparemment il y avait un problème car le modèle a été ré-écrit.

J'aime beaucoup tricoter les top-downs mais là....ouf il est fini; je l'ai rallongé avec deux motifs suppléméntaires

DSCN8276

 

 

Le lien: 

Posté par MartineR à 13:47 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :
14 juin 2015

Un bijou

 

Source: Externe

 

J'ai découvert récemment cette auteure, voiçi Rêves oubliés, un livre qui est un vrai bonheur à lire malgré le sujet difficile: l'exil.

 

<< être ensemble, c’est tout ce qui compte >>

Quand il arrive à Irún où il espère rejoindre sa famille, Aïta trouve la maison vide. Le gâteau de riz abandonné révèle un départ précipité. En ce mois d’août 1936, le Pays basque espagnol risque de tomber entre les mains des franquistes. Aïta sait que ses beaux-frères sont des activistes.
Informé par une voisine, il parvient à retrouver les siens à Hendaye. Ama, leurs trois fils, les grands-parents et les oncles ont trouvé refuge dans une maison amie. Aucun d’eux ne sait encore qu’ils ne reviendront pas en Espagne.
Être ensemble, c’est tout ce qui compte : au fil des années, cette simple phrase sera leur raison de vivre. Malgré le danger, la nostalgie et les conditions difficiles – pour nourrir sa famille, Aïta travaille comme ouvrier à l’usine d’armement, lui qui dirigeait une fabrique de céramique.
En 1939, quand les oncles sont arrêtés et internés au camp de Gurs, il faut fuir plus loin encore. Tous se retrouvent alors au cœur de la nature, dans une ferme des Landes. La rumeur du monde plane sur leur vie frugale, rythmée par le labeur quotidien : les Allemands, non loin, surveillent la centrale électrique voisine, et les oncles, libérés, poursuivent leurs activités clandestines.

 

YE1

 

Trois générations se cotoient: des personnages forts,avec chacuns leurs secrets, leurs nostalgies,et surtout leurs peurs.

Le livre est écrit sur deux registres: celui du récit mais aussi celui du carnet personnel de la jeune femme.

 

 

 

 

Posté par MartineR à 08:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


13 juin 2015

Retour du marché

DSCN8270

De délicates nigelles de Damas avec des ??.

 

DSCN8272

Posté par MartineR à 11:57 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
11 juin 2015

De Berlin au sud de la France

 

charlotte-salomon-974x584

 

Depuis longtemps ,j'avais réservé ce livre à la BM, je viens de le lire, mais je suis déçue: l'écriture me parait norme malgré un essai de style..Par contre la découverte de Charlotte Salomon, cette jeune femme hantée:  & habitée par la Mort & tous les nombreux morts de sa lignée maternelle, est très intéressante.

 

Je n'ai pas compris(mais y a-t-il à comprendre) la fascination quasi-morbide de David Foekinos pour suivre Charlotte pas-à-pas dans tous ses lieux de vie, sauf le dernier,l'ultime à Auschwitz, il me semble..

 

Source: Externe

 

J'aimerai pouvoir admirer son oeuvre picturale. 

Posté par MartineR à 20:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
10 juin 2015

Sur les pas du Père

 

Source: Externe

 

L’écrivain canadien d’origine haïtienne, Dany Laferrière, a publié cette année aux éditions Grasset, L’Enigme du retour, un très beau roman, grave par le ton en raison du thème. En effet, l’auteur raconte dans cette œuvre son retour en Haïti pour l’enterrement de son père, après avoir passé une trentaine d’années de sa vie en dehors de sa terre natale. Sur place, il découvre un « autre » pays, des personnes qu’il connaît sans les reconnaître, des endroits qu’il connaît, sans accepter l’état déliquescent dans lequel ils se retrouvent actuellement. Comparé au Cahier d’un retour au pays natal d’Aimé Césaire par certains critiques, le nouveau roman L’Enigme du retour a reçu le prix Médicis 2009.

 

« La nouvelle coupe la nuit en deux.
L’appel téléphonique fatal
que tout homme d’âge mûr
reçoit un jour.
Mon père vient de mourir 

 

 

8206219326_e74180f033_b

 

La ville de Baradères << Le patelin de son Père >> où il a ramené son esprit mais non son corps .de 

 

J'ai eu des difficultés à entrer dans la langue, mais c'est surement pour mieux l'apprécier..

Quelles odes à la mère, la grand mère, aux femmes d'Haïti, à ce pays si dur où le fait de vivre est déjà un exploit journalier..et ce père omniprésent, mais en filigrane, ce père mystérieux (comme la valise de celui-çi dans un coffre de banque .....), ce père que l'exil a dù rendre fou...

Un livre qui ne vous laisse pas indifférent; A lire. 

 

 

Posté par MartineR à 08:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
08 juin 2015

Dix-neuvième fête médiévale de Dourdan

 

 

 

Dourdan a la chance d'être autour du château construit en 1220 par Philippe Auguste, sa tour forte(le donjon) est un des seul en état.

 

Source: Externe

Avril dans les riches heures du duc de Berry.

Depuis 19 ans une fête médiévale s'organise en juin sur deux jours pleins avec des artisans , des animations multiples.

 

Source: Externe

 

 

Source: Externe

 

J'ai profité pour faire la visite commentée du château avec la conservatrice.

1h30 d'explications et d'érudition; le point sur les fouilles archéologiques & sur les projets.

 

DSCN8252 - Copie

 

 

Les archers dans les fossés

DSCN8253 - Copie

 

 

DSCN8254 - Copie

 

 

DSCN8255 - Copie

 

 

 

DSCN8256

 

 

DSCN8264

 

 

 

DSCN8257 - Copie

 

 

Rose de Provins dans le petit jardin médiéval

DSCN8258

 

Église St Germain l'Auxerrois du haut du chemin de ronde

DSCN8259

 

Cour intérieure

DSCN8260

 

Vue vers le sud, maisons du XVII°

DSCN8262

  

Intérieur de la tour forte(donjon)

 

DSCN8267

 

 

DSCN8269

 

En ce moment,jusqu'en Août 2015 une exposition sur l'animal au Moyen-Âge

Source: Externe

Posté par MartineR à 08:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
07 juin 2015

Printemps au balcon

 

DSCN8242

 

 

Début prometteur, mis en jardinières il y a seulement 3 semaines.  

DSCN8247

 

 

 

Un rouge foncé très profond.

Montages1

 

 

Plants achetés chez Dubois à 45 Olivet

Posté par MartineR à 08:41 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
02 juin 2015

Savoie & Haute Savoie

DSCN8067

 

 

La Clusaz

DSCN8069

 

 

 

DSCN8161

 

 

Le Mont blanc à partir du col des Aravis

DSCN8103

 

 

 

DSCN8110

Posté par MartineR à 21:25 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
01 juin 2015

Amours

 

Source: Externe

 

Nous sommes en 1908. Léonor de Récondo choisit le huis clos d’une maison bourgeoise, dans un bourg cossu du Cher, pour laisser s’épanouir le sentiment amoureux le plus pur – et le plus inattendu. Victoire est mariée depuis cinq ans avec Anselme de Boisvaillant. Rien ne destinait cette jeune fille de son temps, précipitée dans un mariage arrangé avec un notaire, à prendre en mains sa destinée. Sa détermination se montre pourtant sans faille lorsque la petite bonne de dix-sept ans, Céleste, tombe enceinte : cet enfant sera celui du couple, l’héritier Boisvaillant tant espéré.
Comme elle l’a déjà fait dans le passé, la maison aux murs épais s’apprête à enfouir le secret de famille. Mais Victoire n’a pas la fibre maternelle, et le nourrisson dépérit dans le couffin glissé sous le piano dont elle martèle inlassablement les touches.
Céleste, mue par son instinct, décide de porter secours à l’enfant à qui elle a donné le jour. Quand une nuit Victoire s’éveille seule, ses pas la conduisent vers la chambre sous les combles…
Les barrières sociales et les convenances explosent alors, laissant la place à la ferveur d’un sentiment qui balayera tout.

 

Une découverte que le style de Léonor de Récondo (violoniste baroque), l'écriture est fluide, les chapitres très courts,pour décrire ce début du XX° siècle bourgeois dans un bourg du Centre. Pas de jugement, dans tous ces portraits d'hommes & femmes qui se révèlent.

J'entends encore ma grand'mère disant qu'elle n'avait plu héberger la bonne à dater que son fils ainé ait eu 15 ans...!!! Je revois aussi le bureau notarial bien clos dans ce gros bourg du Centre!!!!.

 

Une très belle lecture que nous reserve encore une fois l'éditrice Sabine Wespieser.

 

Posté par MartineR à 08:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
31 mai 2015

Les jardins en Essonne

 

 

Source: Externe

 

Une manifestattion annuelle qui se déroule sur deux WE.

 

DSCN8224

 

 

Parc de La Brousse à Dourdan

DSCN8226

 

 

Sept hectares au bord de l'Orge avec une magnifique maison de maître.

 

DSCN8227

 

 

 

DSCN8228

De magnifiques arbres, pas de fleurs. Beaucoup de sérénité.

 

DSCN8231 - Copie

 

 

 

DSCN8232 - Copie

 

 

 

DSCN8233

 

 

 

DSCN8234

 

Ce parc faisait partie d'un domaine dont la mairie est aussi un des éléments

Posté par MartineR à 11:39 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
29 mai 2015

A la recherche de lui-même

 

medrano-carte

 

Le Paris d'après guerre, des quartiers assez proches de celui de mon enfance dans le XVII°.

 

Source: Externe

 

 

Je n'avais pas relu un livre de Modiano depuis longtemps, j'ai beaucoup de mal avec son introspection, à la limite maladive....j'ai donc réessayé, effectivement ce livre est bien construit comme un puzzle à très petits morceaux; mais je n'accroche vraiment pas...

Dans ce monde interlope des années 50 avec une intrigue qui se passe au XXI°..mais je laisse Modiano à la lecture de notre ministre de la Culture..

Posté par MartineR à 20:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
27 mai 2015

Pour ne pas oublier la barbarie.

 

 

14007854

 

Source: Externe

 

Pour mieux connaître Jean Zay.

 

gt-et-sa-mere

  

Germaine Tillion & sa mère, morte elle aussi en déportation.

 

Source: Externe

 

Geneviève Anthonioz-De Gaulle, une femme au service d'ATD-quart monde

 

Source: Externe

 

Pierre Brossolette

Posté par MartineR à 06:46 - Commentaires [3] - Permalien [#]
25 mai 2015

Haché mais en sandwich de courgette.....

DSCN8223

 

J'avais fait la recette avec du haché végétal mais là j'ai haché menu un petit talon de jambon avec une grosse poignée de persil plat, c'est délicieux ( je vous rassure ce n'était pas bleuâtre!)

Posté par MartineR à 19:58 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
24 mai 2015

Utopie...........décue

Source: Externe

L’idéal de vie en communauté a-t-il résisté à l'érosion du temps pour les habitants du kibboutz Yikha? Ben Gourion est Premier Ministre, et la société israélienne n’est déjà plus la même que du temps des fondateurs. Alors des questions de principe et de règlement se posent aux kibboutsniks : peut-on par exemple permettre à Henia Kalisch d’envoyer son fils Yotam faire des études à l’étranger – chez son oncle qui, justement, a quitté le kibboutz – et faut-il laisser le petit Youval à la maison des enfants, malgré ses pleurs? 
Mais même dans une petite communauté très attachée aux principes idéologiques, les affaires de cœur prennent parfois toute la place. Yoev Carni va-t-il résister au charme de la jeune Nina, surtout quand il la croise pendant ses rondes de surveillance nocturnes? Nahum Asherov peut-il accepter que son vieil ami David Dagan, excellent professeur et grand séducteur, s’installe avec sa fille Edna, âgée de dix-sept ans à peine? Et que va faire Ariella, qui déborde d’affection pour l’ex-femme de son amant Boaz? A Yikha comme ailleurs, l’on se débat avec ses chagrins d’amour et ses désirs irréalisables, mais dans un kibboutz, l’on n’est jamais seul… 
En huit nouvelles tragi-comiques qui se lisent comme un roman, Amos Oz scrute les passions et les faiblesses de l’être humain, fait surgir un monde englouti et nous offre surtout un grand livre mélancolique sur la solitude.

 

J'aime beaucoup lire  des nouvelles car je trouve ce style très abouti à cause de la précision demandée par la forme, J'aime beaucoup cet auteur par son engagement personnel au sein de la société israëlienne,et quelle force dans ces huit récits forts qui se passent dans les années 1950; Ben Gourion & Golda Meir sont à la tête de l'Etat.

 

Logo_La_paix_maintenant_Chalom_Archav

 

 

La nouvelle << Deir Ajloun >> est la plus visionnaire de ce monde utopique & clos où l'idéologie est érigée en religion.

 

 

 

 

 

Posté par MartineR à 17:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
21 mai 2015

En Caroline du Sud

 

Source: Externe

 

L'ombre de la falaise est si dense qu'elle s'infiltre dans le bois, les maisons et les champs. De toute la chaîne des Blue Ridge, dans les Appalaches, la terre de ce vallon est la plus noire, maudite et ­silencieuse. Hank et Laurel y habitent seuls depuis la mort de leurs parents. Hank va bientôt se marier mais Laurel, affublée d'une tache de naissance qui bleuit son bras et son cou, ne risque pas de trouver un époux. Au village, les habitants superstitieux l'évitent comme la peste. Dans ce coin, déserté par les Indiens cherokees eux-mêmes, et où se dessèchent les derniers châtaigniers, un nouveau venu vient secouer la torpeur ambiante. Un étranger mutique qui joue de la flûte. Nous sommes dans les derniers mois de la guerre de 14-18, qui, aux Etats-Unis aussi, divise les hommes, les envoie au casse-pipe et les restitue en morceaux à leurs familles.

 

ThunderHill_Morning

 

Une très belle évocation de la nature, belle mais inquiétante. Une rélexion sur la bétise humaine dans cette période de fin de guerre sur des esprits frustes.

C'est le premier livre de Ron Rash, spécialiste des Appalaches que je lisais mais surement pas le dernier

Posté par MartineR à 09:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
17 mai 2015

Source: Externe

 

Cette jeune femme de 24 ans est partie vers le Tibet, sans autorisation, l'année des JO de Pékin.

 

Un récit très (trop)documenté sur le Tibet de maintanant mais aussi d'hier.

 

pt137744

Posté par MartineR à 12:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 mai 2015

Fin d'hiver...

DSCN8217

 

 

Préparant mes jardinières, j'ai dû arracher les pensées, alors un bouquet pour quelques jours.

DSCN8219

 

 

 

DSCN8220

 

 

 

DSCN8221

 

 

 

DSCN8222

Posté par MartineR à 09:37 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :