Pour toutes les aiguilles

30 septembre 2016

Au balcon, via les airs

 

DSCN1107[1]

 

Ce Sedum spectabile est arrivé seul dans un bac de mon balcon l'an dernier; il ne donne qu'une hampe florale de 20cm/15cm attirant les abeilles du parc tout proche

 

DSCN1108[1]

 

 

DSCN1109[1]

Posté par MartineR à 08:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

28 septembre 2016

Fraises & mures

 

Elle avait envie de même pull que son jumeau, pull réalisé pour sa classe de découverte; voilà, c'est fait mais en version fille & c'est elle qui ira en classe de découverte cette année.

 

DSCN1112

 

Modèle Drops, 8,5 pelotes de Népal, quelques grammes de Karisma, bouton de chez Entrez sans frapper.

DSCN1111

 

Pour rappel, la version/garçon

Source: Externe

 

 

Posté par MartineR à 21:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 septembre 2016

Bel automne

 

Bord de l'Orge, rentrons après dans le parc de la bibliothèque.

 

DSCN1097

 

 

 

DSCN1100

 

 

DSCN1102

 

 

DSCN1104

 

DSCN1106

Posté par MartineR à 09:43 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
23 septembre 2016

Ecologie???

 

Source: Externe

 

Ruth Kowalsky, 12 ans, se noie dans la Tamassee, rivière de Caroline du Sud, alors que ses parents pique-niquent tranquillement à quelques mètres de là. Le courant étant trop fort à cet endroit, les plongeurs ne parviennent pas à dégager son corps, coincé sous un rocher à proximité d'une chute. Le père de la victime, un banquier qui a des relations, obtient l'installation un barrage amovible pour détourner le cours de l'eau vers la rive droite, contre l'avis des gens du cru qui connaissent le danger encouru. Une guerre s'engage alors avec les écologistes locaux, qui se targuent du Wild and Scenic Rivers Act, loi fédérale interdisant à quiconque de perturber l'état naturel d'une rivière qui a obtenu le label" sauvage". Très vite, le fait-divers prend une dimension nationale, le cirque médiatique se déchaîne de répugnante manière et des enjeux plus importants que la digne sépulture d'une enfant se profilent : pouvoir local, chantage politique, intérêts financiers. Une jeune photographe de presse, Maggie, native du comté où se joue le drame, est chargée de couvrir les événements. Consciente que l'opinion publique soutient les parents, elle penche affectivement du côté des protecteurs de la nature : comme elle, plus d'un lecteur hésitera entre les deux camps.(éditeur)

 

Dans ce roman écrit en 2004, mais paru en France en 2016, traite des rapports forts dans cette région des Appalaches pour la sauvegarde de la rivière mais aussi d'un mode de vie simple, voire fruste!

 

Une très belle écriture sensible comme toujours chez cet auteur qui ne prend pas (apparemment) fait & cause pour les différents protagonistes.

 

Posté par MartineR à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 septembre 2016

L'automne arrive........

 

DSCN1091

 

Début de la flamboyance de cet arbre: le liquidambar

DSCN1092

 

 

DSCN1095

Posté par MartineR à 09:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

20 septembre 2016

Au revoir l'été

 

Eté 2016

Le 19 Septembre 2016, sur le balcon

Posté par MartineR à 09:36 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
19 septembre 2016

Cocorico

 

Ce n'est pas du tout mon habitude de faire << Cocorico >> ni de relayer les exploits sportifs, ni de pavoiser le drapeau, mais ce jeune homme: Timothée Adolphe, habitait dans mon immeuble il y a quelques années avec son labrador. 

Source: Externe

 

Lorsqu'il était arrivé dans la ville, je me rappelle l'avoir emmené vers le parc proche afin qu'il y court.

Lorsque l'on lit son parcours, quelles résilience & volonté. Il mérite un podium. 

 

Il est en bonne place pour obtenir une médaille au sprint, alors **SOUTIEN**

Timothée a été disqualifié car il a mordu la ligne blanche; mais il n'a pas démérité.

Voiçi son message de fin des JO:

 

Ces jeux paralympiques de Rio se terminent et on ne va pas se mentir, je n'en garderai pas de très bons souvenirs, même s'il y a du positif.

Oui, malgré une blessure et une élimination au millième sur 100m, malgré une disqualification après une victoire en demi-finale du 400m pour avoir touché une ligne intérieure, j'ai de bons souvenirs, même s'ils sont aussi teintés de douleur, de tristesse et aussi de beaucoup de larmes, oui les guépards pleurent...

Le français a pour habitude de se plaindre, et je n'échappe pas forcément à la règle en étant assez critique sur beaucoup de chose, mais la critique est aussi positive, beaucoup l'oublient.

J'aimerais remercier les brésiliens pour leur accueil chaleureux, eux qui étaient pointés du doigt, pour l'ambiance formidable dans les stades qu'étaient annoncés vides peu de temps avant les jeux. Non seulement ils ne l'étaient pas, mais en plus le public était formidable. Courir sur cette piste, devant cette foule, c'était juste magique.

Ils sont nombreux, sans eux il n'y aurait probablement pas de jeux et pourtant ils sont souvent oubliés, et même parfois méprisés par certains, alors je tiens à saluer vivement et remercier très sincèrement les bénévoles qui font tout leur possible pour que nous, athlètes, on ne manque de rien.

Willy Demange et tout le club de Guyancourt (78), mon tout premier entraîneur. Merci pour m'avoir donné goût à ce sport, qui pour moi est une école de la vie, même si je suis obligé d'admettre que certaines leçons sont très difficiles.

Un immense et éternel merci à Arthémon Hatungimana et mon club le PUC. Il a été un grand athlète, il est un grand entraîneur, mais surtout un grand monsieur. Il m'a fait grandir évidemment sportivement mais aussi humainement. Je me plaisais à dire, pour faire référence à la réponse qui m'avait été faite quelques années plus tôt, que lui avait bien voulu perdre son temps avec un aveugle. Et pour être tout à fait honnête, aujourd'hui, c'est le sentiment que j'ai. Oui, on a grappillé secondes, puis dixième... mais pour au final ne pas l'avoir concrétisé au moment où je le lui devais. Il m'a donné beaucoup, je lui ai rendu si peu. On mentionne souvent que les athlètes font beaucoup de sacrifices, mais il faut savoir que les coachs en font énormément aussi, pas les mêmes, c'est sûr, mais ils en font.

L'ensemble des guides de cette mission Rio 2016 : Tomy Lourd Imb-MorCedric FelipDé LapluieJulien CurabetGautier Simounet Officielr, Fadel BellJeffrey Johney. Je n'oublie pas, à aucun moment, que sans vous à mes côtés, il n'y a pas de perf. J'aurais tant voulu ramener quelque chose d'ici pour que tous vos efforts, tout votre investissement soit récompensé. Désolé, j'ai encore pas mal de progrès à faire en chimie... je ne parviens pas encore à transformer la sueur en un métal paralympique. Prochaine tentative dans quatre ans.

Tout le staff de l'équipe de France (technique, médical...) pour la confiance qui m'a été accordée.

L'ensemble des kinés et ostéos qu'ont bossés avec moi depuis ces cinq dernières années, et croyez-moi ils ont eu du boulot : Christophe Dumas,Cédric LucasBozzolo StephanePasquale GalloMélanie Collin, Amandine Toursel Pascale Airale et Camille Gauguier. Ce qu'il y a de bien, c'est qu'avec moi, vous connaissez pas le chômage. On tâchera que ça change ! ;)

Toujours côté médical, un grand merci à Sebastien Le Garrec, Pierre Papon, Patricia THOREUX, Laurence Bellaïche et Jean-Louis Brasseur pour leur réactivité et la précision de leur diagnostiques.

Un grand merci à l'ensemble du personnel de l'INSEP pour avoir fait le nécessaire pour que je puisse préparer cette échéance dans les meilleures conditions possibles, mais surtout pour votre gentillesse et votre soutien au quotidien.

Charte olympique & paralympique oblige, je ne peux pas mentionner ici l'ensemble de mes partenaires, mais je ne vous remercierai jamais assez pour le soutien et la confiance que vous m'avez apporté, témoigné durant ces dernières années. Sur ces jeux, je défendais mon pays, je représentais l'ensemble des français, mais je tenais aussi à représenter tous les employés de vos entreprises, associations & fondations, mais surtout vos valeurs.

Un grand merci à mon manager, Richard Warmoeset toute la société Handiamo pour leur démarche, pour l'accompagnement au quotidien et leurs précieux conseils.

Merci aux journalistes et médias qui, cette fois, on ne pourra pas dire le contraire ont pris leurs responsabilités. Merci tout particulièrement à Patrick Montel qui a commenté nos courses.

Et bien évidemment, mes proches, certains étaient ici à Rio, et c'était une chance immense et non négligeable de vous avoir auprès de moi, mais aussi tous ceux qui nous suivaient depuis la France. Un grand merci à toute la famille pour leur soutien infaillible.

Et vous tous, qu'êtes un peu plus nombreux chaque jour à rejoindre cette page, à commenter, partager et me témoigner votre affection, votre soutien et vos encouragements, merci du fond du coeur, parce que c'est de toutes ces ondes positives que je me nourris sur la piste pour essayer de vous sortir les plus belles perfs possibles.

Ces jeux sont sur le plan sportif, la pire compétition de ma carrière, mais il va falloir tourner cette page pour en écrire une nouvelle tous ensemble.

Afin de clôturer cette saison ponctuée de joies et aussi de douleurs, je vous donne RDV mercredi soir de 19h à 20h pour une session vidéo live où nous pourrons échanger et durant laquelle je répondrai à toutes vos questions dans la mesure du raisonnable.

Posté par MartineR à 09:54 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
09 septembre 2016

Douleur

 

Source: Externe

 

«Ne t’endors pas, ne te repose pas, ne ferme pas les yeux, ce n’est pas terminé. Ils te cherchent. Tu entends ce bruit, on dirait le roulement des barriques vides, on dirait le tonnerre en janvier mais tu te trompes si tu crois que c’est ça. Écoute mon pays qui gronde, écoute la colère qui rampe et qui rappe jusqu’à nous. Tu entends cette musique, tu sens la braise contre ton visage balafré? Ils viennent pour toi.» 

Tropique de la violence est une plongée dans l’enfer d’une jeunesse livrée à elle-même sur l’île française de Mayotte, dans l’océan Indien. Dans ce pays magnifique, sauvage et au bord du chaos, cinq destins vont se croiser et nous révéler la violence de leur quotidien. (éditeur)

 

J'ai lu ce livre dans le cadre de Parlons bouquins à la BM.

 

L'écriture est belle, déconcertante par moments car selon les protagonistes, le style varie. Des passages sont très crus mais jamais vulgaires ni voyeuristes.

 

Source: Externe

L'auteur, mauricienne d'origine, nous fait ressentir la poésie de cette île qui a un coté enchanteur. Elle y a séjourné par deux fois longuement & nous fait vivre cette dualié entre les différentes couches sociales mais surtout la grande misère.

 

Source: Externe

Elle est en lice paour les prix de la rentrée alors ???

Un bon article sur le problème de Mayotte: 

Posté par MartineR à 08:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
08 septembre 2016

Saint Félicien 2016

 

DSCN1066

 

A l'honneur cette année pour la fête des jardiniers de Dourdan: la tomate-ananas

DSCN1067

 

Depuis que les engrais chimiques sont interdits dans les jardins les légumes redeviennet de taille normale!!!

Montages

Posté par MartineR à 13:24 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
06 septembre 2016

Histoire ou Espionnage ; les deux

 

Source: Externe

J'avais lu la critique dans l'excelente revue Muze, la BM l'a commandé & je l'ai dévoré!!!

Trahie par l'homme qu'elle aimait, Sira, vingt ans, se retrouve seule à Tétouan. La guerre civile ravage l'Espagne et elle ne peut rejoindre sa mère à Madrid. Sans argent, sans amis, elle ne doit sa survie qu'à son seul talent : la couture. Comment peut-elle imaginer qu'en montant un atelier de confection elle se prépare à une existence d'aventurière ? Quand la Seconde Guerre mondiale éclate, les riches expatriées retenues au Maroc par les hostilités affluent chez la jeune femme : elle seule sait recréer les derniers modèles de Paris. Sira conquiert ainsi ses entrées dans les plus grandes maisons, où se fomentent les alliances entre nazis et franquistes. Bientôt, elle est approchée par les services secrets britanniques. Pour eux, la couturière aux doigts d'or invente un très astucieux système de communication cryptée. Mais la guerre des espions n'est pas un jeu d'enfant. Envoyée à Tanger, à Madrid et à Lisbonne, Sira doit déjouer les pièges très sophistiqués d'ennemis aux manières policées, mais à la férocité bien réelle. (éditeur)

 

C'est un livre que l'on ne quitte pas car les personnages sont tous attachants, même les ennemis, et surtout la partie historique est rigoureuse, nous sommes dans les années 30/40 en Espagne puis à Tanger & Tétouan.

 

 

Source: Externe

 

 

Tous les personnages anglais (Rosalinda Fox), allemands & espagnols ont existé (sauf l'héroïne) & l'on a plaisir à consulter les archives. l'auteure est une universitaire en anglais. 

 

 

Ce livre a été adapté avec succès en feuilleton à la TV espagnole, je comprends son succès.

 

Source: Externe

Posté par MartineR à 00:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
05 septembre 2016

Aux culs des vaches..........

 

Hier à l'occasion de la Saint Félicien le boucher faisit un barbecue sous les halles mais y avaient aussi inviter un couple de bovins!!! L'occasion pour certains de manger en bonne compagnie.

DSCN1070

 

 

DSCN1071

 

Du producteur au consommateur ou presque.

Posté par MartineR à 11:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
02 septembre 2016

Petite graine

 

DSCN1059

Posté par MartineR à 11:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
01 septembre 2016

En cage.........

 

DSCN1063

 

Les volubilis n'aiment pas les chemins directs, les voiçi dans un vieux panier à salade

DSCN1055

 

 

DSCN1056

 

 

DSCN1057

 

 

DSCN1058

Posté par MartineR à 11:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
30 août 2016

Portraits d'hommes & de femmes

 

Source: Externe

 


Serge est brillant, entreprenant, narcissique. Marianne est sincère, ardente, déterminée au bonheur.Cherchez la femme raconte “l’histoire totale” de leur couple. Sous les yeux du lecteur, il se forme, s’établit, procrée, s’épanouit, subit l’épreuve du temps et la déchirure de l’infidélité…(éditeur)

On se plonge dans ce livre qui dissèque les familles & plus particulièrement les couples. Le mariage n'est pas une histoire de couple & elle le démontre avec brio sur près de 600 pages. 

 

Par contre l'écriture est très académique, quasiment sans dialogue, mais c'est aussi sa force. 

Posté par MartineR à 10:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
29 août 2016

Dans le XI°

 

Source: Externe

 

J'avais entendu cette journaliste à **Bibliothèque Médicis **, elle est la fille d'une petite Hannah.

 

De l'intégration par l'école, mais aussi du racisme ordinaire, de l'antisémitisme primaire, jusqu'aux camps de concentration pour sa famille. 

Le quartier de la Roquette était alors la petite Istanbul où des familles turques & juives execrcaient de petits métiers de couture, cordonnerie etc..

Posté par MartineR à 11:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
28 août 2016

Une figure ignorée

 

De Jérome Garcin on connaît la voix au << Masque & la plume >>, certains livres sur sa famille, j'ai découvert aussi cette figure étonnante de la Résistance; un intellectuel aux différentes facettes: Jacques Lusseyran.

 

Source: Externe

 

Un livre sur l'époque où le handicap n'était pas pris en compte & où les lois de Vichy leur interdisaient ENS,Un enfant porté par sa famille pour gagner sa place dans la société mais aussi un être brillant.

 

 

Posté par MartineR à 16:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
23 août 2016

Paris fin août

DSCN0973

 

Entrée du passage Brady (attention il est quasiment totalement fermé le dimanche sauf le soir) 

DSCN0975

Boulevard de Strasbourg.

 

DSCN0982

 

Vigi-pirate sur la seine

DSCN0984

 

Conciergerie

DSCN0985

Paris plage

DSCN0991

 

 

DSCN0993

 

 

DSCN0998

 

 

DSCN1024

 

 

DSCN1028

 

 

Rabbi Jacob & Klezmer multiculturel: un bon moment, bravo à David l'animateur DJ 

DSCN1041

 

 

DSCN1042

 

DSCN1043

 

 

DSCN1044

 

 

DSCN1045

Retour vers le métro & le RER, sans oublier un colis suspect <<oublié >> dans le wagon

Posté par MartineR à 09:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
20 août 2016

Les rapaces.....

Le spectacle des rapaces

A l'espace Rambouillet entre Rambouillet & Clairefontaine.

 

DSCN0771

 

 

DSCN0790

 

 

DSCN0792

 

 

DSCN0803

 

 

DSCN0805

Posté par MartineR à 08:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
19 août 2016

Lever de lune

DSCN0966

 

Plein est hier soir à 22H mais si fugace ce lever de lune

DSCN0969

 

 

DSCN0971

 

 

DSCN0972

 

 

Récemment mis à jour

Posté par MartineR à 08:28 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
18 août 2016

Pour faire découvrir un parc par des enfants

DSCN9788

Un magnifique jardin **remarquable** au château de Canon, construit par l'avocat de Calas.

DSCN9790

 

Des jeux de piste avec crayon ou tablette selon les âges; beaucoup de km dans le parc pour trouver les énigmes

DSCN9795

 

 

DSCN9798

 

 

DSCN9808

Posté par MartineR à 08:44 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,